Antoine Trial

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trial (homonymie).

Antoine Trial

alt=Description de l'image defaut.svg.
Naissance 13 octobre 1737
Avignon
Décès 10 février 1795.
Paris
Activité principale Artiste lyrique
Haute-contre
Style Opéra
Activités annexes Comédien
Collaborations Disciple de Robespierre
membre du Comité révolutionnaire,
Conjoint Marie-Jeanne Trial dite Félicité Mandeville (1746-1818)
Descendants Armand-Emmanuel Trial, pianiste et compositeur
Famille Jean-Claude Trial (frère aîné)

Répertoire

Le Déserteur de Monsigny
Zémire et Azor de Grétry
L'Épreuve villageoise de Grétry

Antoine Trial est un chanteur et acteur français né à Avignon le 13 octobre 1737 et mort à Paris le 10 février 1795.

Spécialisé dans les rôles de paysans et de valets, nécessitant peu de voix mais des talents de comédien, il donnera son nom plus tard à cet emploi : le « trial ». Il était le frère cadet du musicien Jean-Claude Trial.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une formation à la cathédrale de sa ville natale, il rejoignit son frère à Paris en 1764 et entra dans la troupe du prince de Conti. Le 4 juillet de la même année, il débuta à la Comédie-Italienne dans le rôle de Bastien du Sorcier de Philidor.

Considéré comme un excellent acteur et musicien, sa voix ténue et nasillarde de haute-contre n'était pas toujours appréciée. La retraite de Jean-Louis Laruette en 1778 lui permit de donner la pleine mesure de ses talents.

Proche de Robespierre en 1793, Trial devint membre du Comité révolutionnaire, mais il fut désavoué lors des événements du 9 thermidor, hué sur scène et déchu de ses fonctions publiques. On prétend qu'il s'est empoisonné[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • R.J.V. Cotte Trial, French family of musicians in The New Grove Dictionary of Opera Éd. Macmillan, Londres et New York, 1997.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Émile Campardon, Les Comédiens du roi de la troupe italienne pendant les deux derniers siècles: documents inédits recueillis aux Archives Nationales, Paris, Berger-Levrault, 1880, II, p. 171 (accessible en ligne en Internet Archive).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]