Antoine Redier (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Antoine Redier

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Antoine Redier

Naissance 7 juillet 1873
Meudon
Décès 27 juillet 1954
Paris, France
Profession Écrivain, Essayiste, Romancier

Antoine Redier, petit-fils de l'horloger et inventeur Antonin Redier, né le 7 juillet 1873 à Meudon et mort le 27 juillet 1954 à Paris, est un écrivain, essayiste, romancier et éditeur français.

On lui doit de nombreux romans tels que Méditations dans la tranchée ou la Guerre des femmes, tous deux couronnés par l'Académie française. Il fit partie du monde de l'édition et dirigea un temps La Revue française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Antoine Redier est né à Meudon en 1873. Il était l'aîné de huit enfants, fruits de l'union de Jean Redier et de son épouse Anna Thubert.

Principaux écrits[modifier | modifier le code]

  • Méditations dans la tranchée Couronné par l'Académie française, 1916
  • Pierrette, Roman, 1917
  • Le Mariage de Lison, Roman, 1918
  • Le Capitaine, Dialogue sur le commandement, 1919
  • Léone, Roman, 1920
  • La Guerre des femmes, Histoire de Louise de Bettignies et de Léonie Vanhoutte épouse d'Antoine Rédier[1], couronné par l'Académie Française et dont sera tiré le film Sœurs d'armes de Léon Poirier en 1937
  • Comme disait M. de Tocqueville, essai, 1925 [lire en ligne]
  • La Vraie Vie de St Vincent de Paul, Grasset, 1926
  • Mes garçons et vos filles, discussion sur l'éducation, 1927 chez Grasset
  • Zita, Princesse de la Paix L'histoire de Zita de Bourbon Parme, librairie de la Revue Française, 1931
  • Ce que l'on appelle le monde, essai sur les mœurs du temps présent, 1932
  • L'Évêque des Anthropophages Vie de Mgr Augouard, 1933
  • La Tragédie du Danube, 1935
  • L'Angoisse des filles, roman, Plon, 1935
  • Hélène Boucher, jeune fille française, éd. Flammarion, 1935, préface du général Victor Denain, ministre de l'Air, 246 p. 
  • Les Allemands dans nos maisons, 1937, Flammarion
  • Les Aumôniers militaires français. Les prêtres chez les soldats depuis Tolbiac. Flammarion, 1940

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Voix du Nord ; Édition du 19 mai 2013