Antoine Lepautre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lepautre.
Antoine Le Pautre
Image illustrative de l'article Antoine Lepautre
Présentation
Naissance 1621
Paris
Décès 1679 (à 58 ans)
Œuvre
Réalisations Abbaye de Port-Royal de Paris
hôtel de Beauvais
Distinctions Membre de l'Académie royale d'architecture

Antoine Le Pautre (ou Lepautre) est un architecte français né à Paris en 1621 et mort en 1679.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1646-1648, Le Pautre édifie le couvent de Port-Royal à Paris. Protégé du cardinal Mazarin, il lui dédie son Recueil de dessins de plusieurs palais (1653), dans lequel il donne libre cours à son imagination.

Édifié entre 1655 et 1660, l’hôtel de Beauvais, rue François-Miron, à Paris, lui vaut la célébrité par l'ingéniosité avec laquelle l'architecte sait tirer parti d'une parcelle de forme très irrégulière.

En 1660, Le Pautre est nommé contrôleur général des bâtiments de Monsieur, frère du roi Louis XIV. En cette qualité, il construit en 1667 la célèbre Grande cascade du domaine de Saint-Cloud, très admirée par les contemporains et qui a heureusement été conservée. De 1664 à 1669, il construit le château de Saint-Ouen pour Joachim Adolphe de Seiglière de Boisfranc, surintendant général de la maison puis chancelier de Monsieur, frère du Roi.

Plusieurs dessins, conservés au musée national de Stockholm, désignent Le Pautre comme l’auteur des écuries de Jean-Baptiste Colbert au château de Sceaux, au début des années 1670. Il entre à l'Académie royale d'architecture à la fondation de celle-ci en 1671.

À la même époque, Madame de Montespan le sollicite afin de dresser les plans de son château de Clagny, proche de Versailles. La mort de Le Pautre en 1679 interrompit ce travail qui fut achevé par Jules Hardouin-Mansart.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :