Antoine Gombaud, chevalier de Méré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Antoine Gombaud, chevalier de Méré est un écrivain français né dans le Poitou en 1607, mort le 29 décembre 1684.

Il est connu pour ses essais sur L'honnête homme. Contemporain de Pascal, il eut avec lui une longue correspondance sur les calculs de probabilités et le problème de la partie interrompue. Il est célèbre par « le pari du chevalier de Méré » qui l'opposait à Pascal sur un sujet de probabilités à l'époque où celles-ci étaient balbutiantes.

Œuvres[modifier | modifier le code]

L'orthographe est celle de l'édition 1930 des œuvres complètes aux Éditions Fernand Roche.

Œuvres philosophiques[modifier | modifier le code]

  • Les Conversations ;
  • Discours de la Justesse ;
  • Des Agrémens ;
  • De l'Esprit ;
  • De la Conversation ;
  • Œuvres posthumes :
    • De la vraïe honneteté,
    • Suite de la vraïe honneteté,
    • De l'Eloquence et de l'Entretien,
    • De la Delicatesse dans les choses et l'Expression,
    • Le Commerce du monde,
    • Suite du Commerce du monde.

Roman[modifier | modifier le code]

  • Les Avantures de Renaud et d'Armide

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Rémy Foisseau - Jean-Paul Taillé, Le Chevalier de Méré - Énigmatique honneste homme du XVIIe siècle, Mon Petit Editeur, 2012.

Poésie[modifier | modifier le code]

  • A une dame trop curieuse de sa parure ;
  • Madrigal.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

pari du chevalier de Méré

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]