Antoine Gavory

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Antoine Gavory

alt=Description de l'image Antoine Gavory.jpg.
Nom de naissance Antoine Gavory
Activités écrivain
journaliste
Naissance 11 février 1975 (39 ans)
Amiens, France France
Langue d'écriture Français

Œuvres principales

  • Un soir, place Carnot
  • Barricades
  • La théorie de l'adolescence
  • Hussard noir
  • Arc-en-Sel, dans les marais salants de Guérande

Antoine Gavory (11 février 1975 à Amiens en France - ) est un écrivain et journaliste français.

En 1984 sa famille s’installe à Appoigny, dans l’Yonne. C’est là qu’il commence à écrire quelques textes poétiques dont plusieurs seront publiés dès 1986 dans des revues. En 1990 sa famille déménage à nouveau, dans la Nièvre. Là c’est à la lecture des existentialistes et des surréalistes, mais surtout la découverte d’Aragon, notamment au travers des textes de Jean Ferrat qu’il se forge une « conscience politique ». « C’est en découvrant Aragon que j’ai compris que l’on pouvait écrire sur autre chose que soi ». Il publie son premier livre Un soir, place Carnot, en 1996. S’ensuivent une quinzaine de livres, romans, nouvelles, théâtre ou biographies.

Écrire pour s'engager[modifier | modifier le code]

L'écriture simple de Henri Troyat ou d'Albert Camus,les longues tirades des personnages d'André Maurois, le rythme de Sagan ou de Roger Nimier mais aussi le cinéma engagé de Boisset, Costa-Gavras, ou hyper-réaliste de Corneau, de Paul Guimard ou de Claude Sautet seront déterminants dans son choix d’auteur d’une littérature "qui parle du vrai". Une littérature qui soit à la fois engagée en poussant à réfléchir et dans laquelle les personnages sont centraux et presque autonomes, tout en se défaisant des œuvres référentes et des clichés de l'auteur : " Ce sont les personnages qui se donnent la réplique, ce qui fait que lorsque je commence un livre, je ne sais jamais vraiment comment ils vont réagir et comment l'histoire se terminera. Je peux parfois tout changer en plein milieu, tant que ce qui m'importe, le message, soit là. La littérature doit bousculer les consciences".

Ainsi, Barricades (2007) traite de l'engagement des révolutionnaires de mai 68 et de la continuité des idées au travers d'une société qui change. Un roman inspiré de son militantisme au sein du Parti communiste français qu'il quitte en 2004 : " Le Parti communiste s'adresse à une population qui n'existe plus. C'est un parti qui ne s'est pas rendu compte que le prolétaire de 36 n'existait plus et qui n'a pas adapté son discours. Ce n'est plus un parti mais un groupuscule contestataire". La théorie de l'adolescence (2010) aborde le sujet du célibat et plus largement d'un idéal parfois inaccessible, construit sur des certitudes et des attentes bien définies. Hussard noir (2012) traite lui de l'installation de la République dans les campagnes de la fin du XIXe siècle et du combat pour la laïcisation des institutions : " On a remplacé le dogme de l'Église par le dogme de la République. Mais finalement, le modèle est toujours dogmatique et se veut incontestable, donc imparfait "

Le théâtre et la chanson[modifier | modifier le code]

Amateur du Boulevard" du théâtre qui divertit et fait rire ", Romains, Guitry, Courteline ou encore Brieux lui donneront ce goût du théâtre et des mots de l'esprit. Un esprit littéraire qui cherche, lui aussi, à provoquer, à déranger et à attiser la critique. Un théâtre qui veut "dissoudre le décor pour n'entendre que les sons " . Il écrit également pour plusieurs interprètes des textes de chanson française, souvent emprunts de légèreté. "Il n'y a rien de plus vivant que d'écouter Trenet, un dimanche matin sous le soleil".

Le journalisme[modifier | modifier le code]

Journaliste de presse écrite, d'abord spécialisé dans la littérature, il produit et anime diverses émissions de radio sur des stations locales Page d'écriture, L'écriture en toutes lettres où il réalise des entretiens avec des écrivains, des acteurs, des metteurs en scène ou des réalisateurs avant de créer avec la journaliste et auteure Emmanuelle de Jesus, une agence de presse et de communication indépendante et se diriger vers le reportage et les études d’œuvres littéraires ( les Mémoires d'Hadrien pour le Nouvel Observateur, Camus pour Bourgogne Magazine) ou des biographies ( Françoise Sagan, Yourcenar, Guitry ) des grands auteurs du XXe siècle. Il rédige également depuis plusieurs années des éditos, Tribune libre dans le magazine Nivernais Koikispass.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans

Nouvelles

  • 1996: Un soir, place Carnot , éditions Soubie
  • 1997: L… elle , IPE éditions

Essais et Documentaires

  • 2001: De l'art dans la littérature (essai)Agip, 2nd prix de l'essai de l'AAA 2001
  • 2002: Destination vie contre les cancers (Documentaire/ témoignages), Soubie éditions

Théâtre

  • 1992: Le noble bûcheron
  • 2002: Le procès de Marianne
  • 2009: Ma femme est un bandit
  • 2011: Dialogue avec mon personnage
  • 2013: Les alibis

Biographies

Textes

  • 2000: Le cri d'un siècle, Quatre textes destinés à la censure, Mini-Livres,
  • 2000: Sur les bancs de l'école , mini livres,

Beaux-livres

  • 2014: Arc-en-sel, dans les marais salants de Guérande, éditions la Découvrance, en collaboration avec le photographe Pascal François

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]