Antoine Bernheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bernheim.

Antoine Bernheim, né le 4 septembre 1924 à Paris et mort à Paris le 5 juin 2012[1],[2], est un dirigeant d'entreprise et banquier français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Léonce Bernheim et de Renée-Marcelle Schwob d'Héricourt, en Haute-Saône. C'était une grande famille juive renommée de marchands de biens, de tradition financière et industrielle. Il est le père de l'historien des religions Pierre-Antoine Bernheim et de la princesse Martine Orsini-Bernheim.

Docteur en droit, il débute sa carrière en 1951 chez Bourjois de la famille Wertheimer, de lointains parents par alliance.

Ancien associé de la Lazard Frères & Co., Antoine Bernheim a été président de la compagnie d'assurance italienne Generali pendant 10 ans, basée à Trieste.

Il est reconnu pour avoir joué un rôle dans la constitution des groupes des hommes d'affaires Bernard Arnault, François Pinault et Vincent Bolloré[3].

Le 24 avril 2010, les actionnaires de Generali ont décidé de se séparer de lui au profit de Cesare Geronzi.

Il est par ailleurs membre du club Le Siècle.

Il décède le 5 juin 2012, à l'âge de 87 ans[4]. Il est enterré aux côtés de son fils au cimetière de Passy à Paris (14e division).

Fonctions[modifier | modifier le code]

  • 1967-1972 : président-directeur général de la Société française générale immobilière
  • 1967-1999 : associé-gérant de Banque Lazard
  • 1972-1997 : président-directeur général de la compagnie d'assurances La France
  • 1973-2001 : président d'Euralux
  • 1981-1991 : cofondateur et président-directeur général d'Euromarché
  • 1992-1993 : vice-président du Printemps SA
  • 1988-2003 : administrateur et vice-président de la banque italienne Mediobanca
  • 1992- : vice-président du conseil d'administration de LVMH
  • 1995-1999 et 2002-2010 : président du groupe d'assurances italien Generali
  • 1998-2006 : vice-président d'Albatros investissement (devenu Bolloré Investissement)
  • 2004- : vice-président d'Alleanza Assicurazioni
  • 2007- : vice-président de Bolloré
  • 2007-2010 : vice-président du conseil de surveillance d'Intesa Spa (devenue Intesa Sanpaolo)

Distinction[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2012/06/05/le-banquier-antoine-bernheim-est-mort_1712931_3382.html » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 5 juin 2012
  2. Le décès d'Antoine Bernheim, dernier faiseur de rois, Le Figaro
  3. Antoine Bernheim : l'homme qui a rendu les autres riches, Zonebourse.com, 1er octobre 2007
  4. L'ex-banquier Bernheim est décédé, Le Figaro, 5 juin 2012.
  5. Décret du 13 juillet 2007 publié au JO du 14 juillet 2007.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Pierre de Gasquet, Antoine Bernheim: le parrain du capitalisme français, Grasset, 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]