Antoine Bernheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bernheim.

Antoine Bernheim, né le 4 septembre 1924 à Paris et mort à Paris le 5 juin 2012[1],[2], est un dirigeant d'entreprise et banquier français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Léonce Bernheim et de Renée-Marcelle Schwob d'Héricourt, en Haute-Saône. C'était une grande famille juive renommée de marchands de biens, de tradition financière et industrielle. Il est le père de l'historien des religions Pierre-Antoine Bernheim et de la princesse Martine Orsini-Bernheim.

Docteur en droit, il débute sa carrière en 1951 chez Bourjois de la famille Wertheimer, de lointains parents par alliance.

Ancien associé de la Lazard Frères & Co., Antoine Bernheim a été président de la compagnie d'assurance italienne Generali pendant dix ans.

Il est reconnu pour avoir joué un rôle dans la constitution des groupes des hommes d'affaires Bernard Arnault, François Pinault et Vincent Bolloré[3] : c'est lui qui monte le tour de table permettant à Bernard Arnault d'acquérir Boussac, prémices au groupe LVMH - Moët Hennessy Louis Vuitton[4].

Le 24 avril 2010, les actionnaires de Generali ont décidé de se séparer de lui au profit de Cesare Geronzi.

Il est par ailleurs membre du club Le Siècle.

Il décède le 5 juin 2012, à l'âge de 87 ans[5]. Il est enterré aux côtés de son fils au cimetière de Passy à Paris (14e division).

Fonctions[modifier | modifier le code]

  • 1967-1972 : président-directeur général de la Société française générale immobilière
  • 1967-1999 : associé-gérant de Banque Lazard
  • 1972-1997 : président-directeur général de la compagnie d'assurances La France
  • 1973-2001 : président d'Euralux
  • 1981-1991 : cofondateur et président-directeur général d'Euromarché
  • 1992-1993 : vice-président du Printemps SA
  • 1988-2003 : administrateur et vice-président de la banque italienne Mediobanca
  • 1992- : vice-président du conseil d'administration de LVMH
  • 1995-1999 et 2002-2010 : président du groupe d'assurances italien Generali
  • 1998-2006 : vice-président d'Albatros investissement (devenu Bolloré Investissement)
  • 2004- : vice-président d'Alleanza Assicurazioni
  • 2007- : vice-président de Bolloré
  • 2007-2010 : vice-président du conseil de surveillance d'Intesa Spa (devenue Intesa Sanpaolo)

Distinction[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Pierre de Gasquet, Antoine Bernheim: le parrain du capitalisme français, Grasset, 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]