Antoine-François Peyre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Peyre.
Antoine-François Peyre
Présentation
Autres noms Peyre le Jeune
Naissance 5 avril 1739
Paris
Décès 7 février 1823 (à 83 ans)
Paris
Nationalité Drapeau de la France France
Ses élèves Charles Percier et Fontaine,
Antoine Vaudoyer, Louis-Pierre Baltard
Œuvre
Réalisations Château des Princes-Électeurs (Coblence),
Palais de la légion d'honneur
Distinctions prix de Rome, 1762
Académie royale d'architecture, 1777
Académie des beaux-arts, 1795
Entourage familial
Famille Marie-Joseph Peyre

Antoine-François Peyre (né le 5 avril 1739 à Paris, décédé le 7 février 1823), dit « Peyre le jeune », est un architecte français. Il est le frère de Marie-Joseph Peyre (1730-1785), dit Peyre l'ancien, et l'oncle d'Antoine-Marie Peyre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il remporte le grand prix de l'Académie (devenu par la suite prix de Rome) en 1762, soit 11 ans après son frère. Il séjourne ainsi à l'Académie de France à Rome jusqu'en 1766. Il s'y lie d'amitié avec son confrère Antoine Joseph de Bourge dont il épouse la sœur, Sophie.

Il devient à son retour architecte des bâtiments du roi à Fontainebleau et Saint-Germain-en-Laye. Il réalise notamment dans ce dernier lieu 2 chapelles de couvents. En 1777, il est envoyé auprès de l'électeur de Trèves, Clément Wenceslas de Saxe, pour achever son château de Coblence. Retiré au château de Fontainebleau pendant la Révolution française, il y est emprisonné pendant la période de la Terreur.

Peyre, entré en 1777 à l'Académie royale d'architecture, y est également enseignant. Parmi ses élèves figuraient Charles Percier, Pierre-François-Léonard Fontaine, Antoine Vaudoyer et Louis-Pierre Baltard.

Il est élu à l'Académie des beaux-arts en 1795, à la création de celle-ci, au fauteuil no 2.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Peyre (Antoine-François) », dans François-Xavier de Feller, Dictionnaire historique, ou histoire abrégée de hommes qui se sont fait un nom par leur génie, leurs talens, leurs vertus, leurs erreurs or leurs crimes, depuis le commencement du monde jusqu'à nos jours, Lille, L. Lefort,‎ 1933, 8e éd. (lire en ligne), p. 309
  1. Dossier de la Base Mérimée
  2. Dossier de la Base Mérimée