Antoine-Augustin Bruzen de La Martinière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page de titre de l'édition allemande du Grand dictionnaire géographique et critique de 1748

Antoine-Augustin Bruzen de La Martinière, né à Dieppe en 1683 et mort à La Haye le 19 juin 1746, est un historien et compilateur français.

La Martinière fit ses études à Paris, sous la direction de son grand-oncle l'exégète Richard Simon, qui lui inspira le gout des études historiques et géographiques. Grâce aux munificences de ses mécènes, il vécut à la Cour du duc Frédéric Guillaume de Mecklembourg-Schwerin, puis à celle du duc de Parme François Farnèse. Il fut aussi employé par le roi Philippe V d'Espagne et le Royaume des Deux-Siciles.

Publications[modifier | modifier le code]

  • L'Art de conserver sa santé, par l'École de Salerne. Traduction nouvelle en vers françois par M. B.L.M. Augmenté d'un traité sur la conservation de La Beauté des Dames, et de plusieurs autres Secrets utiles et agréables. Paris, Compagnie des libraires, 1760 ; 1772. Ce sont les préceptes de Santé de l'École de Salerne (369 vers latins), traduits en vers français. De nombreux préceptes concernent le vin : le choix et les marques du bon vin, des vins doux et blancs, du vin rouge, des effets des bons vins, du moût, mauvais effets du moût, de la soupe au vin, remède pour ceux qui ont trop bu de vin au souper, des choses qui corrigent la boisson. D'autres pièces concernent la bière, le vinaigre, les viandes, légumes, épices. Les poèmes latins accompagnent la version française. Cette version contient en plus une collection de recettes de beauté et d'hygiène.
  • Entretien des ombres aux champs Elisées, sur divers sujets d'Histoire, de Politique, de Morale, ouvrage traduit de l'allemand par Mr Valentin Jungerman, auteur Bruzen de La Martinière, paru en 1722-1723.
  • Introduction à l'histoire de l'Asie, de l'Afrique & de l'Amérique, pour servir de suite à l'introduction à l'Histoire du baron de Pufendorff, de Bruzen de La Martinière, Amsterdam, 1735.
  • Le Grand Dictionnaire Géographique et Critique, Venise, Pasquali, 1737 -1741.
  • Introduction générale à l'étude des Sciences et des Belles-Lettres. Précédée par des conseils pour former une bibliothèque, peu nombreuse mais choisie. (Par J. H. S. Formey), par Bruzen de La Martinière (Antoine-Augustin), Paris, 1756.
  • La Martinière (Antoine-Augustin Bruzen de), in : Jean Chrétien Ferdinand Hoefer, Nouvelle biographie générale, Band 29: La Liborlière – Lavoisien, Paris 1859, p. 94-98.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :