Antitrust (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Antitrust.

Antitrust

Titre québécois Antitrust
Titre original Antitrust
Réalisation Peter Howitt
Scénario Howard Franklin
Acteurs principaux
Genre Techno-thriller
Sortie 2001
Durée 1h48

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Antitrust (également distribué sous le titre Conspiracy.com et Startup) est un film dramatique sorti en 2001, réalisé par Peter Howitt sur un scénario de Howard Franklin.

Antitrust met en scène de jeunes programmeurs idéalistes et une grande entreprise (NURV) qui attire des programmeurs talentueux avec des salaires importants et un environnement de travail plaisant, favorisant la créativité. Le charismatique PDG de NURV (Tim Robbins) semble sympathique mais sa nouvelle recrue, Milo Hoffman (Ryan Philippe), découvre sous cette apparence flatteuse un terrible secret.

Mettant en vedette Ryan Phillippe, Tim Robbins, Rachael Leigh Cook et Claire Forlani, ce film est sorti aux États-Unis le 12 janvier 2001. Il y a été assez mal reçu par les critiques.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Milo, jeune prodige de l'informatique, est sur le point de créer une start-up lorsque Gary Winston, le tout-puissant patron de NURV, lui propose de rejoindre son équipe de programmeurs. Il va rapidement constater des pratiques douteuses...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Légende : V. F. = Version Française[1] et V. Q. = Version Québécoise[2]

Allusions[modifier | modifier le code]

Le critique Roger Ebert trouve que Gary Winston est un pastiche à peine déguisé de Bill Gates, à tel point qu'il était « surpris que les auteurs ne se protègent pas contre la diffamation en faisant porter au méchant un badge disant : "Salut, je ne suis pas Bill !” ». De même pour NURV, Ebert a estimé : « tout semble un peu comme Microsoft »[3]. Des parallèles entre la fiction et le monde réel logiciel géants ont également été faits par Lisa Bowman de ZNET UK[4], James Berardinelli de ReelViews[5], Rita Kempley du The Washington Post[6] et bien d'autres.

À propos des allusions à Microsoft et Bill Gates, le porte-parole de Microsoft, Jim Cullinan a déclaré : « À partir des bandes d'annonce, nous ne pouvions pas dire si le film était au sujet d'AOL ou d'Oracle »[4].

Autour du film[modifier | modifier le code]

En plus d'être un techno-thriller, Antitrust a la particularité d'être un des rares films à évoquer l'informatique libre (le terme Open Source est utilisé dans la version originale mais mal traduit (par "libre-accès") dans la version française). Les écrans d'ordinateur montrent l'environnement GNOME (et KDE durant l'assassinat de Teddy) et il y a de nombreuses allusions à Java. Miguel de Icaza et Scott McNealy font par ailleurs des apparitions dans le film.

Phrases prononcées par Gary Winston[modifier | modifier le code]

  • « Nous exerçons un métier binaire. Vous êtes le un ou vous êtes le zéro. Vous êtes vivant ou mort. »
  • « Le seul monopole que nous ayons est celui de l'excellence. »
  • « Peut-être aujourd'hui quelques jeunes gens travaillant dans un garage mettent-ils au point un produit qui nous enverra demain sur la paille. »
  • Milo : « Bill Gates n'en a-t-il pas un comme ça ? » Gary Winston : « Bill qui ? Non, le sien date de Mathusalem... »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de doublage V. F. du film » sur Alterego75.fr, consulté le 25 mai 2013
  2. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage Québec, consulté le 20 décembre 2014
  3. (en) Roger Ebert, « Antitrust Movie Review & Film Summary (2001) »,‎ 12 janvier 2001 (consulté le 30/11/2014)
  4. a et b (en) Lisa Bowman, « Linux to star on silver screen »,‎ 8 janvier 2001 (consulté le 30/11/2014)
  5. (en) James Berardinelli, « Review: Antitrust »,‎ 2001 (consulté le 30/11/2014)
  6. (en) Rita Kempley, « washingtonpost.com: Entertainment Guide »,‎ 12 janvier 2001 (consulté le 30/11/2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]