Antistii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Antistia (nomen))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Antistius.

La gens Antistia, ou Antestia, était une famille plébéienne de la Rome antique. Le premier des Antistii à atteindre une certaine prééminence fut Sextus Antistius, tribun de la plèbe en 422 av. J.-C.[1],[2].

Praenomen utilisés par la gens Antistii[modifier | modifier le code]

Les plus anciens membres des Antistii utilisaient les praenomina Sextus, Lucius, et Marcus. Plus tard durant la République, ils utilisèrent aussi Publius, Titus, Gaius, et Quintus. Les Antistii Veti utilisaient principalement Gaius et Lucius.

Branches et cognomina[modifier | modifier le code]

Au début de la République, aucun des membres de cette gens n'apparaît avec un nom de famille, et plus tard ils sont parfois mentionnés sans nom de famille. Les surnoms qui apparaissent sont Labeo, Reginus, et Vetus. Les Vetus sont les plus connus parmi les Antistii ; certains ont été consuls dès le règne d'Auguste et jusqu'au règne de Antonin le Pieux[1].

Antistii célèbres[modifier | modifier le code]

Les Antistii Labeones[modifier | modifier le code]

Les Antistii Veteres[modifier | modifier le code]

  • Antistius Vetus, propréteur en Hispania Ulterior aux environs de 68 av. J.-C., sous lequel César a servi en tant que préteur[11],[12],[13].
  • Gaius Antistius Vetus, supporteur de César, et consul suffectus en 30 av. J.-C..
  • Gaius Antistius Vetus, pontifex, et consul en 6 av. J.-C.[11],[14].
  • Gaius Antistius Vetus, consul en 23 ap. J.-C.[11],[15],[16].
  • Lucius Antistius Vetus, consul suffectus en 28[11],[17].
  • Gaius Antistius Vetus, consul en 50, pendant le règne de Claudius[18].
  • Lucius Antistius Vetus, consul en 55.
  • Antistia, femme de Gaius Rubellius Plautus.
  • Caius Antistius Vetus, consul en 96[19].
  • Antistius Vetus, consul en 116[17].
  • Antistius Vetus, consul en 150[17].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dictionary of Greek and Roman Biography and Mythology, William Smith, Editeur.
  2. a et b Titus Livius, Ab Urbe Condita iv. 42.
  3. Titus Livius, Ab Urbe Condita VI-30.
  4. Titus Livius, Ab Urbe Condita xxvi. 33, ix. 12.
  5. Titus Livius, Ab Urbe Condita xxi. 63.
  6. Titus Livius, Ab Urbe Condita xxvii. 36.
  7. Plutarque, Vies des nobles Grecs et Romains Tiberius Gracchus 4.
  8. Suétone, De Vita Caesarum, Jules César, p. 82.
  9. Jacobs, ad Anthol. Gr., xiii, p. 852.
  10. Aldo Schiavone, Ius. L'invention du droit en Occident, Belin, 2011, p. 423.
  11. a, b, c et d Marcus Velleius Paterculus, Compendium of Roman History ii. 43.
  12. Plutarque, Vies des nobles Grecs et Romains Caesar 5.
  13. Gaius Suetonius Tranquillus, De Vita Caesarum Caesar 7.
  14. Lucius Cassius Dio Cocceianus, Roman History lv. 9.
  15. Publius Cornelius Tacitus, Annales iv. 17.
  16. Sextus Julius Frontinus, De aquaeductu|De Aquaeductu, p. 102.
  17. a, b et c Fasti Capitolini
  18. Publius Cornelius Tacitus, Annales, xxi, 25.
  19. Lucius Cassius Dio Cocceianus, Roman History lxvii. 14.