Antipater de Tarse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Antipater.

Antipater de Tarse est un philosophe, scholarque stoïcien (fl. 150-129 av. J.-C.). Originaire de de Tarse, disciple de Diogène de Babylone, il est le maître de Panétios de Rhodes et un adversaire de Carnéade. Il est scholarque stoïcien pendant une vingtaine d'années.

Philosophie[modifier | modifier le code]

Il a écrit sur la divination et les songes et remet à l'honneur les études sur la physique. Il a tenté de mieux décrire la théorie de la représentation stoïcienne énoncée par Zénon de Cition, le fondateur de l'école du Portique[1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Sur le Monde (7 livres)[2]
  • Sur l'être
  • De l'Âme

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Papyrus PBerol inv. 16545 du IIe/IIIe siècle ap. J.-C.
  2. Diogène Laërce, Vies, doctrines et sentences des philosophes illustres [détail des éditions] [lire en ligne] (VII, 148)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Carlos Lévy, Les Philosophes hellénistiques, Livre de Poche, 1997.