Antipas de Pergame

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antipas de Pergame, monastère de Roussanou.

Antipas de Pergame est un personnage du Ier siècle (décédé en 92 à Éphèse) vénéré comme saint par les églises catholique et orthodoxe. Évêque de Pergame, Il a été martyrisé sous Domitien, vers 83[1]. La tradition relate qu'il aurait été brûlé vif dans un taureau d'airain.

Mention est faite de lui dans l'Apocalypse de saint Jean, chapitre 2 versets 12 et 13 :

A l'ange de l'Église de Pergame, écris : Ainsi parle celui qui possède l'épée acérée à double tranchant. Je sais où tu demeures : là est le trône de Satan. Mais tu tiens ferme à mon nom et tu n'as pas renié ma foi, même aux jours d'Antipas, mon témoin fidèle, qui fut mis à mort chez vous, là où demeure Satan.[2]
Le martyre d'Antipas

Il est fêté dans les églises d'Orient et d'Occident le 11 avril.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. ou 92 selon les sources
  2. traduction de la bible de Jérusalem, édition 1975

Sources[modifier | modifier le code]

  • Prions en église - N°280 - Éditions Bayard - page 8