Antiochos XIII

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Antiochos.
Antiochos XIII Asiaticus
Titre
Roi Séleucide
-68-64
Prédécesseur Antiochos XII Dionysos (indirectement)
Successeur Philippe II Philoromaios
Biographie
Dynastie Séleucides
Date de naissance v. -85
Date de décès -64
Père Antiochos X
Mère Cléopâtre V

Antiochos XIII Asiaticus (« l'Asiatique ») est l'un des derniers Séleucides. Il règne sur la Syrie de 68 à 64 av. J.-C.

Il est le fils de Cléopâtre Séléné et d'un de ses quatre maris, probablement Antiochos X Eusèbe, et est élevé chez les Parthes, chez qui s'est réfugié son père. Il est mentionné par Cicéron dans le De Signis (XXVII à XXX) pour être venu à Rome, vers -74, réclamer en vain le royaume d'Égypte qu'il tenait de sa mère, puis pour avoir été victime du vol d'un riche candélabre en bronze orné de pierreries : il fut en effet dépouillé à Syracuse par le préteur Verrès. Il est installé sur le trône de Syrie en -68 par Lucullus, qui cherche à affaiblir Tigrane d'Arménie en recréant le royaume séleucide que celui-ci avait annexé quinze ans auparavant.

En -67/-66, un prétendant local de Cilicie, Philippe II Philoromaios, soutenu par la population d'Antioche, expulse Antiochos XIII de la cité, mais il est restauré en -66/-65 par Lucullus. Protégé par le prince arabe d'Émèse Sampsigeramos Ier, plus que par Lucullus, il est toléré par les lieutenants de Pompée.

Lorsque ce dernier transforme les royaumes séleucides d'Antioche et de Damas en province romaine, en -64, il se réfugie chez son protecteur, qui l'élimine pour plaire à Pompée.