Antimoniure d'aluminium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antimoniure d'aluminium
__ Al3+     __ Sb3−
__ Al3+     __ Sb3−
Identification
Nom IUPAC antimoniure d'aluminium
No CAS 25152-52-7
Apparence cristaux cubiques noirs
Propriétés chimiques
Formule brute AlSb  [Isomères]
Masse molaire[1] 148,742 ± 0,001 g/mol
Al 18,14 %, Sb 81,86 %,
Propriétés physiques
fusion 1 065 °C
Masse volumique 4,26 g·cm-3
Propriétés électroniques
Bande interdite 1,58 eV (26,85 °C)
Mobilité électronique 200 cm2·V-1·s-1
Mobilité des trous 400 cm2·V-1·s-1
Propriétés optiques
Indice de réfraction 3,3
Précautions
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn
Dangereux pour l’environnement
N



Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'antimoniure d'aluminium (AlSb) est un semi-conducteur III-V binaire, constitué d'aluminium et d'antimoine.


Structure[modifier | modifier le code]

L'antimoniure d'aluminium possède comme la plupart des semi-conducteurs III-V (GaAs, InAs, etc.) une structure de type « blende », c'est-à-dire deux mailles cubique faces centrées (cfc) de chacun des deux composants imbriquées et décalées d'un vecteur (1/4;1/4;1/4), ou d'un autre point de vue, une maille cfc de l'un des constituants dont quatre des huit sites tétraédriques sont occupés par l'autre constituant. Il possède donc une géométrie tétragonale où chaque ion aluminium est lié à quatre ions antimoine, et vice-versa. Son paramètre de maille est de 0,61 nm.

Propriétés[modifier | modifier le code]

L'antimoniure d'aluminium possède un gap indirect d'environ 1,58 eV à 300 K, alors que son « gap direct » est de 2,22 eV (distance entre la maximum de la bande de valence et le point correspondant dans la bande de conduction à la même coordonnée k).

La mobilité électronique est de 200 cm2·V-1·s-1 et celle des trous de 400 cm2·V-1·s-1 à 300 K. Son indice de réfraction est de 3,3 à 2 μm et sa constante diélectrique de 10,9 aux fréquences micro-onde[2].

Il est légèrement inflammable à cause du caractère réducteur des ions antimoniure (Sb3-). Il brûle en produisant de l'oxyde d'aluminium et du trioxyde d'antimoine.

Utilisation[modifier | modifier le code]

L'antimoniure d'aluminium peut être allié à d'autre composés II-V pour former des composés ternaires tels que AlInSb, AlGaSb et AlAsSb.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. K Seeger and E Schonherr "Microwave dielectric constant of aluminium antimonide" Semicond. Sci. Technol. 6 (1991) 301 DOI:10.1088/0268-1242/6/4/013

Voir aussi[modifier | modifier le code]