Antimima

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Antimima N.E.Br. est un genre de plante dicotylédone de la famille des Aizoaceae, originaire d'Afrique australe.

Le terme Antimima signifie « imitant », l'objet de cette imitation serait Argyroderma[1] (à vérifier dans le protologue).

Protologue et Type nomenclatural[modifier | modifier le code]

Antimima N.E.Br., in Gard. Chron., ser. 3, 87: 211 (1930)

Type : Antimima dualis (N.E.Br.) N.E.Br. (Mesembryanthemum duale N.E.Br.)

Caractères généraux [1],[2],[3][modifier | modifier le code]

Les membres du genre Antimima sont des plantes vivaces en touffe compacte formant des coussins, parfois rampantes.

  • Phyllotaxie : opposée-décussée ; entrenœuds généralement assez courts.
  • Feuilles : très succulentes ; dimorphisme (voire trimorphisme) foliaire fréquent avec, dans ce cas, une paire de feuilles formant en séchant un étui papyracé pour la paire suivante ; épiderme habituellement cireux.
  • Fleurs : solitaires ou en cyme bipare ; parfois parfumées ; 5 sépales, pédoncule muni de bractées ; pétaloïdes roses à pourpres, rarement blancs ; cycle de staminodes présent ; androcée conique ; gynécée 5(-6)-mère.
  • Fruit : capsule ; loges à gros tubercules obturateurs ; valves à expanseurs larges et irrégulièrement lobés, atteignant la pointe de la valve.
  • Période de croissance : surtout l'hiver.
  • Période de floraison : étalée sur l'année avec un pic en hiver ; les fleurs s'ouvrent le matin et se ferment en soirée.

________

Nb : la plupart des espèces du genre Antimima était autrefois intégrée dans le vaste genre Ruschia Schwantes. Antimima se distingue de Ruschia stricto sensu essentiellement par ses locules à gros obturateurs et ses expanseurs larges et lobés, et également par ses gaines papyracées pour les espèces en produisant.

Écologie et habitat[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Mise en culture[modifier | modifier le code]

La plupart des membres du genre Antimima sont des plantes conciliantes mais sont surtout à croissance hivernale[3] et les espèces à dimorphisme foliaire nécessitent une période de sècheresse estivale marquée[1].

Multiplication par boutures ou semis.

Liste des sous-genres[modifier | modifier le code]

  • Antimima subgen. Antimima
  • Antimima subgen. Caespitosa Dehn
  • Antimima subgen. Clavipes Dehn
  • Antimima subgen. Microphylla Dehn
  • Antimima subgen. Virgata Dehn

Liste des espèces[modifier | modifier le code]


Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h (collectif) (1998) ; Mesembs of the world, Briza publ., Pretoria (ISBN 1-875093-13-3)
  2. a et b E.J. Jaarsveld & U. De Pienaar (2000) ; Aizoaceae, Ulmer. Traduction française (2004) (ISBN 2-84138-224-9)
  3. a et b S.A. Hammer (1995) ; « Mastering the art of growing mesembs », in Cact. Succ. Journ. (USA), 67(4). (traduction en ligne)