Antigène carcino-embryonnaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'antigène carcino-embryonnaire (ACE ; en anglais carcinoembryonic antigen, CEA) est une glycoprotéine impliquée dans l'adhésion cellulaire. Le CEA a été identifié pour la première fois en 1965 dans des extraits tissulaires de cancer du côlon humain[1]. Plus tard, on a découvert que le sérum d'individus atteints de carcinome colorectal ou autre avaient des taux d'ACE plus élevés que des individus sains. Le taux sérique de CEA est donc un marqueur tumoral. Il n'est toutefois pas fiable pour le diagnostic car certains cancers ne produisent pas de hauts niveaux d'ACE. En revanche, le niveau d'ACE revient à la normale dans les 6 semaines suivant une intervention positive, ce qui fait qu'il est utilisé pour le suivi thérapeutique de la réponse à un traitement du cancer du côlon. Son dosage dans des fluides abdominaux (péritonéal) ou cérébro-spinaux permet d'apprécier la dissémination. L'ACE est exprimé aussi avec d'autres maladies (BPCO, cirrhose, maladie de Crohn) et chez les fumeurs[2].

L'ACE et les gènes apparentés de la famille de l'ACE (ACE, CA 125, CA 15.3, CA 19.9, etc.) appartiennent à la superfamille des immunoglobulines. Chez les humains, la famille des antigènes carcino-embryonnaires comprend 29 gènes, dont 18 sont exprimés normalement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Gold P and Freedman SO, « Specific carcinoembryonic antigens of the human digestive system », J Exp Med, vol. 122,‎ 1965, p. 467-481
  2. Quest diagnostic

Lien externe[modifier | modifier le code]