Anticorps antineutrophiles cytoplasmatiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue en immunofluorescence d'ANCA sur neutrophiles (fixés à l'éthanol) provenant d'un patient atteint de Granulomatose de Wegener
La présence d'ANCA (anticorps antineutrophiles cytoplasmatiques) est une des caractéristiques de la maladie.

Les anticorps anti-cytoplasme des polynucléaires neutrophiles (abréviation : ANCA) sont des anticorps dirigés contre les antigènes du cytoplasme des granulocytes neutrophiles (les leucocytes les plus courants). Dans de nombreuses maladies autoimmunes, un examen sanguin permet de révéler la présence de ces anticorps.

On ignore la raison exacte pour laquelle les gens se mettent à développer des ANCA. On suppose que les ANCA agissent en provoquant le largage d'enzymes lytiques des leucocytes (Falk et al 1990), ce qui occasionne une inflammation des parois des vaisseaux sanguins (vascularite).

Classification des ANCA[modifier | modifier le code]

Ces anticorps sont de deux types, en fonction de leur type de fixation en microscopie dans le visible :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Schad K, Kerl K, Dummer R et Cossio A, « Vasculite allergique », Forum Med Suisse, vol. 12, no 11,‎ 2012, p. 241-6. (lire en ligne [PDF])

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]