Anticlée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la mythologie grecque, Anticlée (en grec ancien Ἀντίκλεια / Antíkleia) est la mère d'Ulysse. Fille d'Autolycos et d'Amphithée[1] (ou Mnestra[réf. nécessaire]), elle devient reine d'Ithaque par son mariage avec Laërte, roi d'Ithaque et a de lui une fille, Ctimène.

Mythe[modifier | modifier le code]

À la suite d'une poursuite avec Autolycos à propos d'un vol de bétail, Sisyphe, roi de Corinthe, viole sa fille Anticlée déjà promise à Laërte. De cette union forcée nait un enfant, Ulysse[2], qui doit plus tard accomplir la célèbre Odyssée. La thèse qui fait d'Ulysse le fils de Sisyphe est confortée par le vers 190 de l'Ajax de Sophocle. Le commentateur de l'édition Budé considère cette thèse comme douteuse et répandue par les ennemis d'Ulysse.

Lors de l'Odyssée, Anticlée alors âgée ne peut plus supporter l'absence de son fils qu'elle croit mort et refuse de devoir pleurer son enfant sur sa tombe. Elle se suicide en se noyant dans la mer.

Notes et références[modifier | modifier le code]