Anthony Fokker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anthony Fokker

Description de cette image, également commentée ci-après

Anthony Fokker en 1912

Naissance 6 avril 1890
Blitar (Indes néerlandaises)
Décès 23 décembre 1939 (à 49 ans)
New York
Nationalité Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Profession Aviateur
Entrepreneur

Anton Herman Gerard 'Anthony' Fokker (6 avril 1890 - 23 décembre 1939), né à Blitar (Java), dans ce qui était encore les Indes néerlandaises (aujourd'hui l'Indonésie), est un aviateur et entrepreneur néerlandais dans la construction d'avions, fondateur de la société Fokker.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir construit son premier avion, le Spin (en) (l'Araignée), à l'âge de 20 ans, en Allemagne, dans un hangar à dirigeables Zeppelin, à Baden-Baden, il devint célèbre pendant la Première Guerre mondiale, en fondant sa première société en 1912, Fokker Aeroplanbau, construisant des avions de guerre pour l'Allemagne. Ses ingénieurs mirent au point un mécanisme permettant le tir d'une mitrailleuse à travers le champ de rotation de l'hélice (le tir était interrompu au passage de l'hélice), autorisant l'activité d'avion de chasse monoplace. Les français Saulnier et Garros ont déjà mis au point un dispositif de tir à travers l'hélice mais celui de Fokker, plus efficace, est généralisé à tous les avions de chasse.

À cause du traité de Versailles, les Allemands ne peuvent plus construire d'avions après la guerre. Il repart donc aux Pays-Bas pour lancer une nouvelle société, Fokker en 1919, domicilié à Amsterdam. Il s'intéressa alors davantage à l'aviation civile qu'à l'aviation militaire. Il émigre aux États-Unis, devient citoyen américain en 1922, et y établit la branche américaine de sa compagnie : Atlantic Aircraft (en). En 1927 il se marie avec Violet Austman à New York. Violet Austman meurt dans des circonstances non-élucidées d'une chute dans un hôtel le 8 février 1929.

Fokker meurt en 3 semaines, à New York, en 1939 d'une méningite à l'âge de 49 ans. En 1940 ses cendres sont ramenées à Driehuis où elles sont ensevelies dans le caveau familial.

Surnom[modifier | modifier le code]

Son surnom était Le Hollandais volant.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Souvenirs d'un homme volant - La vie d'Anthony Fokker, Anthony Fokker, Bruce Gould, Nouvelle collection historique - CALMANN LEVY Editeurs, Paris, 1932

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]