Anthony Fauci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anthony Fauci

Description de cette image, également commentée ci-après

Anthony Fauci (Jim Wallace, 2001)

Nom de naissance Anthony Stephen Fauci
Naissance 24 décembre 1940 (73 ans)
Brooklyn
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession Immunologiste
Formation
Doctorat en médecine, du Cornell University Medical College
Distinctions

Anthony S. Fauci, né le 24 décembre 1940 à Brooklyn, est un immunologiste américain qui a amené des contributions substantielles aux recherches dans le domaine du Sida et autres cas d'immunodéficience en tant que chercheur et à la tête de l'Institut National des allergies et maladies infectieuses (National Institute of Allergy and Infectious Diseases).

Éducation et carrière[modifier | modifier le code]

Anthony Stephen Fauci naquit le 24 décembre 1940 dans le quartier de Brooklyn à New York. Son père, Stephen A. Fauci, était pharmacien, et sa mère, Eugenia A. Fauci, femme au foyer[1]. Sorti avec son diplôme de fin d'études secondaires de la Regis High School de New York, il commença des études supérieures au College of the Holy Cross. Il obtint son doctorat en médecine à la faculté de médecine de l'Université de Cornell (Cornell University Medical College) en 1966. Il fit ensuite son internat à New York, au Cornell Medical Center[2].

En 1968, Il entra à l'Institut national de la santé (National Institutes of Health, NIH) et travailla comme clinicien associé au laboratoire d'études cliniques (Laboratory of Clinical Investigation (LCI)) au sein de l'Institut National des allergies et maladies infectieuses (National Institute of Allergy and Infectious Diseases (en) (NIAID)).

En 1974, il devint responsable du département de physiologie clinique avant d'être nommé responsable du laboratoire d'immunorégulation en 1980, fonction qu'il occupe toujours. En 1984, il devint directeur du NIAID, qui a la responsabilité d'un large éventail de recherches, fondamentales et appliquées, sur les infections et les maladies auto-immunes.

Anthony Fauci est membre de l'Académie nationale des sciences, de l'Académie américaine des arts et des sciences, membre du Conseil de l'Institute of medecine, de la Société américaine de philosophie, de l'Académie royale danoise des sciences et des lettres. Il appartient également à de nombreuses sociétés professionnelles, notamment la Société américaine de recherches cliniques, la Société américaine des maladies infectieuses et l'Association américaine des immunologistes.

Il est de plus membre du comité de rédaction de plusieurs journaux scientifiques, éditeur du Harrison's Principles of Internal Medicine et auteur, coauteur ou directeur de publication de plus de 1 000 publications scientifiques incluant des livres de cours[3].

Recherches médicales[modifier | modifier le code]

Fauci a fait un grand nombre d'observations scientifiques qui ont contribué à la compréhension actuelle de la régulation des réponses immunitaires humaines et il est réputé pour le traçage des mécanismes par lequel les agents immunosuppresseurs s'adaptent à la réponse immunitaire humaine. Il a développé des thérapies pour des maladies jadis fatales, telle que la périartérite noueuse, la granulomatose de Wegener et la granulomatose lymphatique. Les résultats d'un sondage de 1985, adressé par l'université de Stanford aux membres de l'American Rheumatism Association, montrent que le travail d'Anthony Fauci sur le traitement de la périartérite noueuse et la Granulomatose de Wegener est reconnu comme une des avancées majeures des 20 années précédentes dans le domaine de la rhumatologie[4].

Il a également contribué de manière importante à la compréhension de la manière dont le VIH détruit les défenses du corps pour progresser vers le Sida. Il a mis en lumière les mécanismes de l'induction du VIH par l'expression d'endogène cytokine. Fauci a joué un rôle important dans le développement de stratégies pour le suivi thérapeutique et la reconstruction immunitaire des patients souffrant de cette maladie, ainsi que pour la vaccination préventive contre les infections par le VIH. Ses recherches actuelles se concentrent sur l'identification de la nature des mécanismes immunopathogènes des infections au VIH et la portée des réponses immunitaires au VIH.

En 2003, l'Institut pour l'information scientifique a révélé que Fauci se trouvait au treizième rang des scientifiques les plus cités entre 1983 et 2002[5]. Il figure au neuvième rang en immunologie pour la période située entre le 1er janvier 1993 et le 30 juin 2003[2].

Récompenses et honneurs[modifier | modifier le code]

(Les docteurs Steinmann et Fauci ont reçu chacun 150 000 U$D et les docteurs Starr et Carpentier chacun 75 000 USD [6]).

  • 2002 Prix du Centre médical d'Albany.

Fauci détient de plus 30 titres de Docteur honoris causa décernés par des universités américaines et étrangères[3].

Sélection de publications[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]