Anthony Deroin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anthony Deroin
Anthony deroin.jpg
Situation actuelle
Équipe US Villers-Bocage
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 15 mars 1979 (35 ans)
Lieu Caen (Calvados)
Taille 1,63 m
Période pro. 1997-2012
Poste Milieu offensif, meneur de jeu
Parcours junior
Saisons Club
1993-1997 Drapeau : France SM Caen
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1997-2012 Drapeau : France SM Caen 406 (38)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2000-2001 Drapeau : France France Espoirs 4 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 30 mai 2012

Anthony Deroin est un footballeur français évoluant au poste de milieu, né le 15 mars 1979 à Caen.

Surnommé le Président ou Titi, ce milieu de terrain reste fidèle toute sa carrière au Stade Malherbe Caen, le club de sa ville natale, avec lequel il entame en 2011 une quinzième saison professionnelle.

Il est également impliqué dans la vie locale de la région Basse-Normandie, en tant que président du club amateur de l'US Villers-Bocage, qui évolue en division de district. Le stade municipal d'Authie, où il a découvert le football, porte son nom depuis 2010[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé au Stade Malherbe de Caen où il arrive à 15 ans[2], Anthony Deroin est issu de la talentueuse génération qui voit éclore Jérôme Rothen, Johan Gallon, Bernard Mendy ou encore William Gallas.

Doté d'un petit gabarit (il mesure 1,63 m et pèse 63 kg), il débute en équipe première en novembre 1997, à 18 ans, à la suite de la nomination du responsable du centre de formation Pascal Théault au poste d'entraîneur de l'équipe première. Évoluant d'abord sur le côté droit du milieu malherbiste, ses performances lui valent d'être sélectionné en équipe de France espoirs[3] à l'occasion du tournoi de Toulon 1999.

Le départ du meneur de jeu Johan Gallon et l'arrivée de l'entraîneur Patrick Remy en 2002 vont l'amener à se recentrer et prendre de l'importance dans le jeu caennais. Même si son poste favori est de son propre aveu celui de milieu relayeur[4], il devient le meneur du jeu caennais[5], au sein d'un collectif dont il devient un des éléments de base. S'il ne brille particulièrement par sa qualité de passe, il profite à plein de sa technique et de sa vivacité pour surprendre les défenseurs adverses.

Il découvre la première division à la suite de la promotion du Stade Malherbe lors de la saison 2004-2005 : il y dispute son premier match lors de la première journée, à l'occasion de la réception du FC Istres le 7 août 2004, et marque son premier but lors de la 17e journée, lors du match nul (2-2) obtenu sur le terrain des Girondins de Bordeaux, le 26 février 2005. Avec 43 matchs toutes compétitions confondues, il est cette saison-là le joueur caennais le plus utilisé.

Alors que le recrutement de l'expérimenté meneur de jeu Benjamin Nivet en 2007 est vu comme une mise en concurrence, les qualités des deux hommes vont se compléter. Ils forment alors avec le milieu de terrain récupérateur Gregory Proment un trio à la base de la très belle saison 2007-2008 du club, qui termine finalement à la 11e place de première division. Le 23 février 2008, Titi bat le record du nombre de matches de championnat professionnel joués sous les couleurs du Stade Malherbe Caen (320), qui appartenait jusque là à Yvan Lebourgeois[6].

Devenu le vice-capitaine de Nicolas Seube, il connaît une saison 2009-2010 difficile, marquée par des blessures à répétition qui l'éloignent des terrains et ne lui permettent de n'être titularisé que deux fois. Convalescent après une opération aux abdominaux, il manque toute la deuxième partie de la saison 2009-2010 (le SM Caen finit champion de L2) et la première partie la saison 2010-1011. Il effectue son retour dans le groupe caennais à l'occasion d'un déplacement de L1 à Toulouse le 4 décembre 2010[7] alors que l'équipe traverse une très mauvaise passe : elle est relégable et reste sur 5 défaites consécutives.

Durant la saison 2011-2012, il est peu souvent sur le terrain. Il effectue son grand retour lors du match contre Brest en tant que remplaçant de Grégory Leca, le 15 octobre. Le 6 novembre, il est titulaire et capitaine contre Dijon, et dispute son centième match en Ligue 1 contre les Girondins de Bordeaux le 26 novembre. Mais après deux saisons pratiquement blanches, son contrat n'est pas reconduit par le club normand, mettant un terme à quinze années sous le maillot bleu et rouge.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Anthony Deroin au 13 mars 2012[8]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Total
Division M B M B M B M B
1997-1998 Drapeau de la France SM Caen Division 2 19 2 4 0 0 0 23 2
1998-1999 Drapeau de la France SM Caen Division 2 27 2 0 0 1 0 28 2
1999-2000 Drapeau de la France SM Caen Division 2 27 1 0 0 0 0 27 1
2000-2001 Drapeau de la France SM Caen Division 2 34 1 1 0 1 1 36 2
2001-2002 Drapeau de la France SM Caen Division 2 27 1 1 0 1 0 29 1
2002-2003 Drapeau de la France SM Caen Ligue 2 32 4 1 0 1 0 34 4
2003-2004 Drapeau de la France SM Caen Ligue 2 36 4 3 0 1 0 40 4
2004-2005 Drapeau de la France SM Caen Ligue 1 37 2 1 0 5 1 43 3
2005-2006 Drapeau de la France SM Caen Ligue 2 27 7 0 0 2 1 29 8
2006-2007 Drapeau de la France SM Caen Ligue 2 33 3 0 0 0 0 33 3
2007-2008 Drapeau de la France SM Caen Ligue 1 29 3 1 0 1 0 31 3
2008-2009 Drapeau de la France SM Caen Ligue 1 27 4 2 0 0 0 29 4
2009-2010 Drapeau de la France SM Caen Ligue 2 10 1 2 0 1 0 13 1
2010-2011 Drapeau de la France SM Caen Ligue 1 4 0 1 0 0 0 5 0
2011-2012 Drapeau de la France SM Caen Ligue 1 5 0 0 0 1 0 6 0
Total sur la carrière 374 35 17 0 15 3 406 38

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Caen : Un stade Anthony Deroin
  2. Lorient - Caen. Deroin ronge son frein, letelegramme.com, 5 octobre 2007
  3. France Football du 22 juillet 2008
  4. Titi Deroin espère en avoir fini avec les pépins, caen.maville.com, 20 novembre 2009
  5. Reflets (Magazine de la Région Basse-Normandie), numéro 67 (juin-juillet-août 2008), page 37
  6. Ouest-France du 22 février 2008
  7. Anthony Deroin de retour dans le groupe
  8. Statistiques de Anthony Deroin sur footballdatabase.eu