Anthony Colve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anthony Colve est un capitaine anglais au service de la marine néerlandaise durant la guerre de Hollande. Il fut nommé directeur de la Nouvelle-Néerlande en 1673 durant la brève restauration de l'autorité néerlandaise. Il fut ensuite embauché comme troisième gouverneur du New Jersey sous le régime anglais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anglais de naissance, Anthony Colve était l'un des capitaines sous le commandement bicéphale des amiraux zélandais et hollandais qui étaient chargés d'une mission militaire dans l'Océan Atlantique en 1673 durant la Guerre de Hollande (Troisième Guerre anglo-néerlandaise). Il fut nommé Directeur de la colonie néerlandais lorsque ceux-ci reprirent New York après neuf ans de présence britannique. Le capitaine doit sa promotion à Jacob Binckes de l'amirauté d'Amsterdam et Cornelis Evertsen le Jeunet de Zélande le 19 septembre 1673. Lorsque les Néerlandais décidèrent d'abandonner une fois pour toutes leur colonie au Traité de Westminster (1674), l'administration Colve prit fin le 9 février 1674. La Nouvelle-Amsterdam avait été renommé New York en 1664 par la force d'occupation anglaise envoyée par le duc de York. Le tandem Binckes-Evertsen avait plutôt choisi de rebaptiser la bourgade sous le nom Nouvelle-Orange que de revenir au nominatif néerlandais original. Albany avait quant à elle prit le nom de Willemstadt. Sous son gouvernorat, Anthony Colve avait dû gérer les tensions avec les villages anglais sur l'île de Lange Eyland (Long Island) et retaper les palissades du Fort Amsterdam face à une possible tentative de représailles anglaises.

Il fut ensuite désigné Gouverneur du New Jersey par les deux propriétaires: John Berkeley et George Carteret qui cherchaient avant tout un homme d'expérience pour diriger leurs établissements.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]