Anthony Andrews

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Andrews.

Anthony Andrews

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Anthony Andrews en 1982.

Naissance 12 janvier 1948 (66 ans)
Finchley, Londres, Angleterre
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession Acteur
Films notables Au-dessous du volcan
Le Discours d'un roi
Séries notables Retour au château

Anthony Andrews, né le 12 janvier 1948 à Londres, est un acteur britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

La carrière d'Anthony Andrews s'est surtout menée au Royaume-Uni. Dirigé par Desmond Davis, Stephen Frears, Tom Gries, les vétérans Ralph Thomas et Lewis Gilbert, plus tard Simon Wincer, Menahem Golan et John Frankenheimer, il figure dès The Pallisers parmi les grands espoirs de sa génération, avec Susan Hampshire, Derek Jacobi et Jeremy Irons.

Sur le petit écran, Andrews est encore apparu dans la série culte Maîtres et Valets et dans Retour à Brideshead qui convoquait la fine fleur du cinéma britannique : Laurence Olivier, John Gielgud, Claire Bloom... Il joua aussi l'assassin (un prestidigitateur) dans un épisode de Colombo en 1989 et reprit le rôle de Cary Grant dans un remake de Soupçons d'Alfred Hitchcock face à Jane Curtin. Il a interprété plusieurs personnages illustres, tels Néron (face à Ava Gardner en Agrippine), le roi d'Angleterre Édouard VII (face à Jane Seymour en Wallis Simpson), Ivanhoé ou encore le professeur Moriarty).

Au cinéma, il est surtout connu pour être le rival d'Albert Finney auprès de Jacqueline Bisset dans Au-dessous du volcan de John Huston, grand succès sorti en 1984. Il tient également un petit rôle dans le film oscarisé Le Discours d'un roi, sorti en 2010. Cette carrière sur grand écran est hasardeuse. Elle l'amène à partager la vedette de Les Adolescentes avec l'actrice de Koo Stark, mais l'acteur croise aussi Lesley-Anne Down, Helen Mirren ou Geneviève Bujold au gré des tournages. Son aisance se manifeste dans les univers les plus variés, de Shakespeare à Agatha Christie, de Robert Ludlum à Danielle Steel en passant par Malcolm Lowry.

Anthony Andrews a également co-produit un film russe sorti en 1991, Zateryannyy v Sibiri.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]