Anthocharis stella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anthocharis stella est un insecte lépidoptère de la famille des piéridés de la sous-famille des Pierinae et du genre Anthocharis.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Anthocharis stelle a été nommé par William Henry Edwards en 1879.

Synonymes : Anthocharis sara stella [1].

Anthocharis stella a longtemps considéré comme une sous-espèce d' Anthocharis sara mais des analyses moléculaires ont confirmé le statut distinct de ces deux espèces (travaux de Geiger et Shapiro, 1986)[2].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Anthocharis stella se nomme Stella Orangetip en anglais[3].

Description[modifier | modifier le code]

Ce papillon blanc de taille moyenne (d'une envergure de 29 à 48 mm) présente un dimorphisme sexuel : les ailes sont de couleur blanche chez le mâle, jaune chez la femelle et l'apex des ailes antérieures est marqué d'une large tache orange plus marquée chez le mâle, séparée par une bande noire plus diffuse chez le mâle.

Le revers des ailes postérieures est marqué de marbrures vertes[4].

Chenille[modifier | modifier le code]

La chenille est verte.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole en une seule génération annuelle de fin avril à fin juin, plus tard jusqu'à mi-août en altitude très élevée[2],[5].

Il hiverne au stade de chrysalide[4]

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes-hôtes de sa chenille sont des moutardes Descurainia, Sisymbrium et Arabis[4].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Anthocharis stella est présent en Amérique du Nord, dans la Sierra Nevada et les Montagnes Rocheuses, depuis l'Alberta et la Colombie-Britannique au Canada jusqu'en Californie aux États-Unis, donc dans le Wyoming,le nord de l'Utah, l'est du Dakota du Nord, le Dakota du Sud, l'extrême ouest du Texas et le Nouveau-Mexique[1],[5].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside au flanc des montagnes, dans les canyons, les prés sub-alpins secs et les forêts de pin clairsemées[2].

Protection[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes doivent être préservées[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b funet
  2. a, b et c papillons diurnes du Canada
  3. entomology alberta
  4. a, b, c et d [ butterflies and moths of North America]
  5. a et b natural history of North America

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :