Antaresia stimsoni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Antaresia stimsoni

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Python de Stimson

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Pythonidae
Genre Antaresia

Nom binominal

Antaresia stimsoni
(Smith, 1985)

Synonymes

  • Liasis stimsoni Smith, 1985
  • Liasis stimsoni orientalis Smith, 1985

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 04/02/77

Antaresia stimsoni, le Python de Stimson, est une espèce de serpents de la famille des Pythonidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique d'Australie. Elle se rencontre en Nouvelle-Galles du Sud, dans le Territoire du Nord, au Queensland et en Australie-Occidentale[1].

Description[modifier | modifier le code]

Antaresia stimsoni[2] mesure de 30 à 87 cm dont 9,6 à 13,2 % pour la queue. Sa tête est écru, fauve ou brun clair avec de petites taches brunes, brun foncé ou brun rougeâtre. Son dos reprend la même teinte de fond mais avec de grandes taches rondes ou allongées. Sa face ventrale est blanchâtre légèrement opalescent.

La sous-espèce orientalis se distingue de l'espèce type par un nombre moins important d'écailles ventrales (243 à 284 contre 260 à 302) et par la présence habituelle de 5 à 6 écailles au-dessus de sa lèvre supérieure contre 6 à 7 pour l'espèce type et par un motif différent sur son dos (composé de barres transversales)[2].

C'est un serpent constricteur ovipare[1].

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (9 nov. 2011)[3] :

  • Antaresia stimsoni stimsoni (Smith, 1985)
  • Antaresia stimsoni orientalis (Smith, 1985)

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce est nommée en l'honneur de Andrew Francis Stimson (1940-)[4].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Smith, 1985 : A revision of the Liasis childreni species-group (Serpentes: Boidae). Records of the Western Australian Museum, vol. 12, no 3, p. 257-276 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. a et b Smith, 1985 : A revision of the Liasis childreni species-group (Serpentes: Boidae). Records of the Western Australian Museum, vol. 12, no 3, p. 257-276 (texte intégral).
  3. Reptarium Reptile Database, consulté le 9 nov. 2011
  4. Beolens, Watkins & Grayson, 2009 : The Eponym Dictionary of Reptiles. Johns Hopkins University Press, p. 1-296