Antalas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Antalas (en tifinagh : ⴰⵏⵜⴰⵍⴰⵙ) est un chef berbère Chaoui de la première moitié du VIe siècle.

À la fin de la période vandale en l♙Afrique du Nord il devient le chef de l'armée berbère de la dorsale tunisienne, faisant de fréquentes incursions dans le royaume vandale de Carthage alors en décadence. En 523, peu de temps après l'avènement du vieux et faible roi vandale Hildéric, impopulaire et peu attiré par la guerre, il bat sévèrement l'armée de ce dernier dans la région de Gafsa. Après la reconquête byzantine de 533-534, il s'allie au peuple des nomades Luwata, venus de la Cyrénaïque, pour combattre les Byzantins devenus les nouveaux maîtres de l'Afrique qu'il réussit à vaincre en bataille rangée en Byzacène, avant d'être lui-même vaincu en 547 (ou 548) par le byzantin Jean Troglita, lieutenant du général Bélisaire, vainqueur des Vandales. Son armée tue Solomon le général byzantin. Il est également à la tete de l'armée qui conquiert Carthage.

Antalas semble être tombé au combat lors de cette défaite.

Liens externes[modifier | modifier le code]