Ansedonia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ansedonia
Panorama de Ansedonia
Panorama de Ansedonia
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Tuscany.svg Toscane
Province (s) Grosseto
Commune (s) Orbetello
Démographie
Population 88 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 42° 24′ 27″ N 11° 17′ 17″ E / 42.407615, 11.2881842° 24′ 27″ Nord 11° 17′ 17″ Est / 42.407615, 11.28818  
Altitude Min. 13 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Ansedonia

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Ansedonia

Ansedonia est une frazione située sur la commune de Orbetello, province de Grosseto, en Toscane (Italie).

Géographie[modifier | modifier le code]

Ansedonia est facilement rejoignable par la Via Aurelia à une distance de 45 km de Grosseto et 10 d'Orbetello. Le village s'étend sur le promontoire du même nom qui surplombe la mer Tyrrhénienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ansedonia est un hameau d'origine étrusque, situé sur les ruines de Cosa, ancienne ville étrusque citée par Strabon, Virgile et Rutilius (Cossa ou Cossae pour les latinistes), qui devint ensuite une colonie romaine. La ville antique a été fouillé en 1950 de Emeline Hill Richardson.

À l'époque médiévale, le hameau était peu peuplé ; depuis l'Époque moderne, il est devenu un lieu de vie apprécié des élites, avec toute sa colline couverte de villas modernes luxueuses.

Monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église San Biagio alla Tagliata, datant au XVe siècle, construite sur un mausolée romain.
  • Les tours de guet médiéval : la Tour de San Pancrazio et la Tour de San Biagio
  • La Tour de la Tagliata, datant au XVIe siècle, transformée en villa qui fut la résidence du célèbre compositeur Giacomo Puccini.
  • Les villas d'architecture contemporaine : la Villa Tonda all'Oliveto (1969-1978), la Villa Ascarelli (2003-2005) et la Villa Milone (2005-2007)[1].

Archéologie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Aldo Mazzolai, Guida della Maremma. Percorsi tra arte e natura, Le Lettere, Florence, 1997.
  • Giuseppe Guerrini, Torri e castelli della provincia di Grosseto (Amministrazione Provinciale di Grosseto), Nuova Immagine Editrice, Sienne 1999.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Barbara Catalani, Marco del Francia, Giovanni Tombari, Itinerari di architettura contemporanea. Grosseto e Provincia, Pise, ETS, 2011, p. 137-142.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]