Ansari X Prize

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Ansari X Prize, précédemment appelé le X Prize mais rebaptisé suite à une donation de la famille Ansari, est un prix de dix millions de dollars américains attribué à la première organisation non gouvernementale qui a pu lancer dans l'espace un véhicule spatial habité. Créé en 1996, il a été remporté par SpaceShipOne le .

Le X Prize était conçu pour encourager l'industrie spatiale dans le secteur privé, raison pour laquelle les candidats ne pouvaient bénéficier de subventions gouvernementales. Il visait à démontrer que le vol spatial peut être abordable et accessible aux civils et aux entreprises, ouvrant la porte aux vols spatiaux commerciaux et au tourisme spatial. Il espèrait aussi que la compétition allait créer des innovations technologiques, introduisant de nouvelles méthodes à bas prix pour entrer en orbite terrestre. Si tout se passait comme prévu, les gagnants du X Prize pourraient devenir les pionniers du voyage spatial à bas prix et de l'expansion débridée de l'être humain dans le système solaire.

Vingt-sept équipes à travers le monde ont participé, allant d'hobbyistes volontaires à de large opérations menées par des entreprises. Quelques équipes ont fait la une avec leurs tests et une, SpaceShipOne (fabriqué par Scaled Composites), a effectué un vol de test médiatique à pleine altitude de son véhicule le .

Le X Prize est inspiré des nombreux prix du début du XXe siècle, qui ont incité le développement de l'aviation, notamment le prix Orteig de 25 000 $ qui a poussé Charles Lindbergh à faire son vol solo au-dessus de l'océan Atlantique. La NASA développe des prix similaires appelés les Centennial Challenges.

Concours[modifier | modifier le code]

Le prix sera attribué à la première équipe qui peut lancer un véhicule spatial emportant au moins trois membres d'équipage (ou un pilote humain et l'équivalent en ballast des deux autres) à une altitude de 100 kilomètres et ensuite répéter la même opération avec le même véhicule spatial dans les deux semaines. C'est un vol sub-orbital qui atteint les limites de l'espace, telles que définies par la Fédération aéronautique internationale, mais pas l'orbite terrestre. Le véhicule spatial devra être capable d'atterrir sur le même site que celui de décollage.

Les deux vols doivent être effectués avec le même véhicule. À l'exception du carburant, pas plus de 10 % du véhicule ne peut être remplacé entre les vols ; le reste du véhicule doit être réutilisé. Même la navette spatiale de la NASA ne remplit pas ces critères, puisqu'il faut plus de deux semaines pour préparer une navette entre les vols. Le véhicule doit être intact et théoriquement réutilisable après le second vol. Et, bien sûr, l'équipage doit revenir indemne.

Règles du concours[modifier | modifier le code]

Les participants doivent reconnaître et appliquer entre autres les règles décrites ci-dessous :

1. Le véhicule devra être financé de manière privée. Les participants ne recevront aucune aide financière gouvernementale, excepté la possibilité d'utiliser leurs installations (entrepôts, sites de recherche), si celles-ci sont normalement libres d'accès au public. Ils pourront aussi utiliser des pièces déjà réalisées par ces agences, même gouvernementales, à la condition que ces pièces soient déjà accessibles sur le marché public.

2. Le véhicule devra réaliser deux vols sous 14 jours. Chaque vol devra emmener au moins une personne à une altitude minimale de 100 km. Le véhicule aura la capacité (en volume et poids) d'avoir à son bord au moins trois personnes de taille adulte (1 m 88, 90 kg). Chaque personne devra être capable d'entrer, de s'asseoir et de s'attacher avant le décollage.

3. L'équipage devra revenir en bonne condition physique, jugée par des membres du comité. Il en sera de même de l'état du véhicule, à savoir que le véhicule est réutilisable.

Organisation[modifier | modifier le code]

Créé le 18 mai 1996 et appelé initialement X Prize, il a été rebaptisé Ansari X Prize le suite à un don des entrepreneurs Anousheh Ansari et Amir Ansari (nés en Iran).

La Fondation X Prize (basée à Saint Louis, Missouri) maintient une liste des organisations inscrites pour concourir au prix. Quelques compagnies ont développé leur véhicule en secret, sans annoncer publiquement leurs plans jusqu'à ce qu'ils demandent les autorisations de vol air/espace de leur gouvernement local. Tel est le cas de Scaled Composites, une compagnie dont la participation au concours n'a été annoncé qu'en avril 2003. Cette liste ne contient notamment pas les compagnies classiques telles que Boeing et Lockheed, que beaucoup dans l'industrie croient incapables de remplacer leur véhicules de transport spatial actuels par des alternatives à faible coût. Ces critiques avancent pour preuve plusieurs échecs de tentatives pour y parvenir, tel le projet X-33, sous contrat avec la NASA et d'autres agences du gouvernement des États-Unis. Cependant la fondation X Prize en elle-même n'empêche pas ces compagnies de participer, tant qu'elles peuvent prouver que leurs efforts sur le projet seront libres de tout subside du gouvernement.

Le financement du X Prize a expiré le . La plupart des équipes encore dans la course se sont donc précipitées pour effectuer le lancement avant. SpaceShipOne a remporté l'épreuve à temps.

Remise du prix à Burt Rutan et Paul Allen de SpaceShipOne, le 6 novembre 2004.

Liste des Participants[modifier | modifier le code]

Liste des donateurs principaux, par ordre de donation[modifier | modifier le code]

Articles liés[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Embarquer dès demain pour l'Espace, le vol suborbital touristique Frank Lehot & autres auteurs, Vuibert, 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]