AnsaldoBreda Sirio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sirio.

AnsaldoBreda Sirio

Rames du type Sirio à Kayseri, en Turquie.

Rames du type Sirio à Kayseri, en Turquie.

Identification
Construction Depuis 2002
Constructeur(s) AnsaldoBreda
Caractéristiques techniques
Écartement standard
 Tension ligne de contact 750 V continu V
Dimensions
 Longueur hors tampons 20,2 / 25,15 / 27 / 29,35 / 29,90 / 32 / 35,35 m
Vitesse maximale 70 à 90 km/h

L'AnsaldoBreda Sirio est un modèle de rame articulée de tramway fabriqué par le constructeur italien AnsaldoBreda en Italie. La première rame a été produite en 2002.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le Sirio a été dessiné par le maître du design industriel Pininfarina, et dispose, comme tous les véhicules modernes, d'un plancher bas, le pantographe est implanté sur le module central de la rame. Ses lignes très aérodynamiques et ses extrémités aux formes ovoïdales en font un modèle reconnaissable parmi tous les autres. Selon les exigences de l'exploitant, sa vitesse peut atteindre 70 à 90 km/h.

Toutes les rames disposent d'un confort de très haut niveau et offrent la climatisation, des portes d'accès très généreuses, une absence totale de marche entre le quai et le plancher, un plancher entièrement plat pour faciliter l'accès des personnes à mobilité réduite.

C'est une rame articulée dont le nombre de voitures est fonction des besoins de l'exploitant. Ce tram est classé parmi les "jumbotram".

Les versions[modifier | modifier le code]

Les rames peuvent être mono ou bi directionnelles. Leur composition peut varier selon les besoins exprimés par l'exploitant et peuvent comprendre de 5 à 7 voitures par rame.

Une version spéciale a été produite à la demande expresse des exploitants des villes de Göteborg en Suède et de Bergame en Italie. Elle comporte des extrémtités aux lignes traditionnelles très carrées au lieu des lignes aérodynamiques des série de base.

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Sirio circulant sur le tramway d'Athènes.
Pays Ville/réseau Nombre Année de
livraison
Longueur
(en m)
Largeur
(en m)
Alimentation électrique Observations - Particularités
Drapeau de la Grèce Grèce Tramway d'Athènes 35 2004 32,0 750 V Rames bidirectionnelles
Drapeau de la Hongrie Hongrie Tramway de Miskolc 31 2013 750 V
Drapeau de l'Italie Italie Bergame 14 2009 29,90 750 V Rames bidirectionnelles
Drapeau de l'Italie Italie Tramway de Florence 17 2009-2011 32 750 V Rames bidirectionnelles
Drapeau de l'Italie Italie Tramway de Milan 48 2002-2010 35,85 2,4 600 V Rames unidirectionnelles
Drapeau de l'Italie Italie Tramway de Milan 35 2003-2011 25,15 2,4 600 V Rames unidirectionnelles
Drapeau de l'Italie Italie Tramway de Milan 33 2009-2010 26,5 2,4 600 V Rames unidirectionnelles
Drapeau de l'Italie Italie Tramway de Naples 22 2007 20,20 750 V Rames bidirectionnelles
Drapeau de l'Italie Italie Sassari 3 2006 27,0 750 V Rames bidirectionnelles
Drapeau de la Suède Suède Tramway de Göteborg 40 2005-2006 32,0 2,65 750 V Rames unidirectionnelles
Drapeau de la Turquie Turquie Métro léger de Kayseri 22 2008-2009 32,0 750 V Rames bidirectionnelles
Drapeau de la Turquie Turquie Métro léger de Samsun 16 2010 32,0 750 V Rames bidirectionnelles

Contrat de licence avec CNR Dalian[modifier | modifier le code]

En 17 octobre 2012, AnsaldoBreda signe un contrat de licence avec le constructeur chinois CNR Dalian pour une durée de 10 ans[1]. Le contrat prévoit la construction de 10 Sirio en Italie puis une production de jusqu'à 600 rames sur un site de CNR Dalian en Chine pour le marché domestique, après transfert de technologie et formation des employés chinois[1]. En fonction du nombre de rames construites, le contrat peut atteindre une valeur allant jusqu'à 200 millions d'euros pour AnsaldoBreda[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « CNR Dalian to produce AnsaldoBreda trams under licence », sur railwaygazette.com,‎ 19 octobre 2012 (consulté le 18 février 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]