Anosmie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sur les autres projets Wikimedia :

L'anosmie est un trouble de l'odorat qui se traduit par une perte ou une diminution forte de la sensibilité aux odeurs. Ce handicap est fréquemment causé par l'altération du nerf olfactif situé sous le lobe olfactif qui se trouve au-dessus de la racine du nez mais peut aussi survenir en cas d'atteinte. C'est une lésion fréquente dans les traumatismes crâniens où le choc est antérieur: les filets du nerf olfactif qui traversent la lame criblée de l'ethmoïde, sont déchirés à ce niveau. L'anosmie est habituellement totale mais peut être unilatérale. Elle est aussi responsable d'une perturbation du sens du goût voire d'une perte totale la sensibilité aux flaveurs des aliments. L'anosmie acquise peut mener à la dépression, et à une perte de la libido.

Diagnostic[modifier | modifier le code]

L'anosmie peut être diagnostiquée par les médecins à l'aide de tests à base d'acétylcystéine. Le médecin commence par un examen détaillé de l'historique du patient. Il demande d'énumérer toute blessure pouvant être liée à l’anosmie, telles que les infections du système respiratoire supérieur ou un traumatisme crânien. L'évaluation psychophysique de l'ordre et l'identification du goût peut être utilisée pour identifier une anosmie. Un examen du système nerveux est réalisé pour voir si les nerfs crâniens sont endommagés[1]. Le diagnostic, ainsi que le degré de déficience, peuvent aujourd'hui être testés beaucoup plus efficacement qu'auparavant grâce à des kits de test de l’odorat désormais disponibles, ainsi qu'à des tests de dépistage qui utilisent des composés dont dispose la plupart des cliniques[2]. Il arrive de temps à autres que l'odorat d'un patient soit affecté à la suite d'un accident. Des odeurs particulières, présentes auparavant ne sont alors plus détectées. Après un traumatisme crânien, certains patients peuvent subir une anosmie unilatérale. Le sens de l'odorat doit être testé pour chacune des narines[3].

De nombreux cas d'anosmie congénitale restent non déclarés et non diagnostiqués. Si le trouble est présent dès la naissance, l'individu peut ne pas comprendre, ou partiellement seulement, son sens de l'odorat, et n'être par conséquent pas conscient de sa déficience[4] [5].

Les causes[modifier | modifier le code]

Un défaut de perméabilité des fosses nasales

Altération ou destruction des organes sensoriels

  • Anomalie anatomique (anosmie de naissance).
  • Écrasement, sectionnement d'un nerf (accidents, opérations).
  • Lésion tumorale locale.
  • Certaines formes d’épilepsie.
  • Atteinte neurologique des centres nerveux de l’olfaction situés dans le cerveau.
  • Grossesse, prise de la pilule.

On peut réfléchir à l'expression "je ne peux plus le sentir celui-là", il y a aussi des causes psychosomatiques.

Avec quelle fréquence rencontre-t-on ces différentes causes dans les troubles de l'odorat et du goût ?

  • 26 % rhinite aiguë
  • 22 % pas de cause décelable
  • 18 % traumatisme crânien
  • 15 % rhinosinusite
  • 4 % congénital
  • 2 % chimique
  • 0,8 % infection buccale
  • 0,5 % autres infections
  • 0,5 % psychiatrique
  • 0,4 % grossesse
  • 0,7 % neurochirurgie
  • 0,5 % radiothérapie

(résultats d'un" taste and smell center" américain)

Les problèmes rencontrés dans la vie de tous les jours[modifier | modifier le code]

Dangers et problèmes réels[modifier | modifier le code]

  • Fuites de gaz.
  • Augmentation significative de la probabilité d'avoir un accident domestique.
  • Perte du rôle des odeurs dans les souvenirs, dans la sexualité, dans les conduites alimentaires.
  • Impossibilité de savoir quand ses vêtements sont sales.
  • Impossibilité de savoir si la nourriture n'est pas avariée.

Remarque : aucune étude ne met en cause le tabagisme.

Les questions que se posent les anosmiques[modifier | modifier le code]

  • Comment répondre à la question "est-ce que je sens mauvais" ?
  • Comment s'acheter un parfum ?
  • Comment le dire aux autres ?
  • Qu'est-ce qu'une odeur ? une bonne odeur ? une mauvaise odeur ?
  • Quelle odeur a mon bébé ? Dois-je le changer ?

Solutions[modifier | modifier le code]

Traitements et thérapies pour l'anosmie[modifier | modifier le code]

La cortisone donne peu de résultat mais passablement d'effets secondaires.

Pour mieux vivre avec[modifier | modifier le code]

  • Accepter son handicap. Se persuader que la rémission viendra un jour.
  • Partager ses problèmes avec les autres, anosmiques ou non.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Anosmia / Loss Of Smell »
  2. (en) Eric H. Holbrook et Donald A. Leopold, « Anosmia: Diagnosis and management », Current Opinion in Otolaryngology & Head and Neck Surgery, vol. 11,‎ 2003, p. 54–60 (DOI 10.1097/00020840-200302000-00012)
  3. Harvey, Peter. "Anosmia". Practical Neurology, 206, p.65.
  4. Vowels, R.H., Bleach, N. R., Rowe-Jones, J. M. (1997). Congenital anosmia. 41: 207-214.
  5. http://en.wikipedia.org/wiki/Anosmia