Annona glabra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’Annona glabra est un petit arbre de la famille des Annonaceae. Il pousse dans les formations marécageuses des Petites et Grandes Antilles.

Dans les Antilles françaises, il est connu sous les noms de Cachiman-cochon (Kachiman kochon) en Guadeloupe, Mamain, Mammier (Mamen) en Martinique ou Bois-flot (Bwa flo).

Synonymes taxinomiques:

  • Annona laurifolia Dunal 1817 Monogr. Anonac. 65
  • Annona palustris L.

Description générale[modifier | modifier le code]

Aux Antilles, c’est un arbuste[1] de 3 à 5 m (exceptionnellement de 6-7 m) souvent à contreforts à la base. En Floride, il atteint 10-12 m.

Ses feuilles alternes, distiques (disposées dans un même plan), sont oblongues à elliptiques, de 6-15 cm de long sur 4-7 cm de large.

Les fleurs solitaires sont portées par un gros pédicelle recourbé. Elles comportent six pétales jaunâtres, épais et charnus, les trois externes largement ovés, les trois internes plus petits, blanchâtres à l’extérieur, rouge-sang à l’intérieur surtout vers la base. La floraison a lieu de juillet à janvier.

Le fruit est ové, de 5 à 7 cm de long, lisse, faiblement aérolé, jaune verdâtre taché de brun. La pulpe orange, aromatique est très appréciées des crabes et sert d’appâts pour la pêche.

Aire de répartition[modifier | modifier le code]

Le cachiman-cochon se rencontre dans les Petites Antilles (Martinique, Guadeloupe), les Grandes Antilles, dans les zones côtières du Mexique au Sud du Brésil et en Afrique occidentale.

C’est un arbuste des lieux marécageux (arrière mangrove, forêts à Pterocarpus) ou sableux humides.

C’est une espèce invasive en Australie.

Propriétés médicinales[modifier | modifier le code]

Les feuilles du cachiman-cochon sont réputées calmer les diarrhées[2]. Une étude récente indique que ses graines contiennent des composés anticancéreux[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Fournet, Flore illustrée des phanérogames de Guadeloupe et de Martinique, Gondwana editions, Cirad,‎ 2002
    Tome 1 : ISBN 2-87614-489-1 ; Tome 2 : ISBN 2-87614-492-1
  2. Sastre C., Breuil A., Plantes, milieux et paysages des Antilles françaises. Ecologie, biologie, identification, protection et usages., Biotope, Mèze,‎ 2007
  3. (en) Cochrane CB, Nair PK, Melnick SJ, Resek AP, Ramachandran C, « Anticancer effects of Annona glabra plant extracts in human leukemia cell lines », Anticancer Res., vol. 28, no 2A,‎ 2008, p. 965–71 (lien PubMed?)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :