Anniella pulchra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anniella pulchra

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Anniella pulchra

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Sauria
Infra-ordre Diploglossa
Famille Anniellidae
Genre Anniella

Nom binominal

Anniella pulchra
Gray, 1852

Synonymes

  • Anniella nigra Fischer, 1885
  • Anniella pulchra nigra Fischer, 1885
  • Anniella texana Boulenger, 1887

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Anniella pulchra est une espèce de sauriens de la famille des Anniellidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique de Californie aux États-Unis[2],[3].

Description[modifier | modifier le code]

Anniella pulchra de Los Osos.

C'est un lézard apode fouisseur, apode, mesurant environ 17 centimètres de long. Il possède de fines écailles, jaune au niveau du ventre et gris-argenté sur le dessus, bien qu'il existe des formes mélaniques, brunes à noires[4].

Ils vivent typiquement dans les dunes de sable près des côtes, mais qui fréquentent aussi les sols des forêts. Ils ont besoin d'humidité pour muer[5].

Ils se nourrissent principalement de larves d'insectes, de termites, de fourmis, d'araignées

Les mâles sont un peu moins grands que les femelles. Ces dernières sont ovovivipares et se reproduisent probablement au début du printemps, donnant naissance de 1 à 4 petits durant les mois de septembre, octobre et novembre. Les petits sont similaires aux adultes, à l'exception de la taille.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

La sous-espèce Anniella pulchra nigra[6] a été placée en synonymie avec Anniella pulchra[3]. Papenfuss et Parham ont démontré que ce sont simplement deux phases d'une unique espèce[2]. Ils ont déterminé que l'espèce Anniella pulchra dans sa conception traditionnelle était composée de cinq espèces cryptiques.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom spécifique, pulchra, vient du latin « pulcher » qui signifie beau, joli[1].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Gray, 1852 : Description of several new genera of reptiles, principally from the collection of H.M.S. Herald. Annals and Magazine of Natural History, sér. 2, vol. 10, p. 437-44 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. a et b Papenfuss & Parham, 2009 : High genetic diversity among fossorial lizard populations (Anniella pulchra) in a rapidly developing landscape (Central California). Conservation Genetics, vol. 10, no 1, p. 169–176.
  3. a et b Papenfuss & Parham, 2013 : Four New Species of California Legless Lizards (Anniella). Breviora, no 536, p. 1-17 (texte intégral).
  4. CaliforniaHerps.com on Anniella pulchra
  5. Animal Diversity Web, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  6. Fischer, 1886 : Über eine Kollektion Reptilien und Amphibien von der Insel Nias und über eine zweite Art der Gattung Anniella Gray. Abhandlungen aus dem Gebiete der Naturwissenschaften, Herausgegeben von dem naturwissenschaftlichen Verein in Hamburg, vol. 19, no 1, p. 3-10.