Annie Fargue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fargue.
Annie Fargue - Angel, 1960.

Annie Fargue (15 avril 19344 mars 2011) est une actrice et productrice[1] française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en Belgique sous le nom de Henriette Goldfarb, elle fuit son pays, avec sa famille, avant l'occupation nazie. Elle veut devenir actrice, sa mère s'y refuse, mais change d'avis quand elle est acceptée à L'Ecole de la rue Blanche.

Elle suit pendant deux ans les cours d’art dramatique de la rue Blanche. Elle entre au Conservatoire de Paris à 16 ans, Henri Rolland est son professeur. Elle joue à la Comédie-Française et au TNP où elle reste six mois, Gérard Philippe et Henri Pichette lui donnent son nom d’artiste, Fargue. Elle obtient, en 1953, le Prix de la Critique Lucien Descaves au Conservatoire, elle est la plus jeune comédienne à avoir reçu un prix du conservatoire à 19 ans.

En 1954, elle rencontre Dirk Sanders, un jeune danseur de la compagnie Maurice Béjart, considéré comme l’un des plus prometteurs. Elle le suit à New York et l’épouse en août 1958. Joshua Logan, le producteur de Broadway, découvre Annie Fargue dans le rôle principal de la pièce d’André Roussin, Ame-Stram-Grame, et l’oblige à prendre des cours d'anglais. Annie joue au théâtre à Broadway, le Petit Monde de Suzie Wong, avec William Shatner.

Le producteur Jess Oppenheimer, sur la recommandation de Robert Lewine, de la CBS la fait signer pour jouer dans la série Angel, et l’engage directement, sans même lui faire faire d’essais. Elle donne naissance à une fille, Leslie, peu avant le début du tournage d’Angel en avril 1960.

Dans Angel, Annie joue Smith Angélique, la femme française écervelée de l’architecte américain John Smith, joué par Marshall Thompson. La série filmée aux Studios Desilu, produite par Jess Oppenheimer et Edward H. Feldman, a duré trente-trois épisodes. Annie est nommée « la nouvelle star la plus prometteuse dans une comédie de situation » en 1961 pour la série de CBS Angel (en).

Au milieu des années 1960, Annie Fargue se sépare de Dirk et retourne en France .

De retour en France, forte de son expérience américaine, elle devient une grande productrice de comédies musicales françaises. Elle produit Hair, Godspell, Oh! Calcutta!, Jesus Christ Superstar. Annie Fargue produit également un film de John Huston, À nous la victoire.

En 1972, elle rencontre Michel Polnareff, dont elle partage la vie pendant plus de 10 ans, devient son manager et son amie de toujours, jusqu’à son décès en 2011.

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 195(?) Comédie-Française – Chérubin – fée clochette - L’Arlésienne
  • 1952 La Jeune Madragor, mis en scène par Gérard Philippe (TNP)
  • 1952 Nucléa, de Henri Pichette mis en scène par Jean Vilar et Gérard Philippe (TNP)
  • 1953 Sud, de Julie Green mis en scène par Jean Mercure avec Annouk Aimée (Théâtre de l’Athénée)
  • 1954 Les Petites Filles Modèles, mis en scène par Jean Pierre Grenier (Théâtre des Quatre Saisons)
  • 1955 Andréa ou la Fiancée du Matin, mis en scène par Sacha Pitoeff avec Jean Louis Trintignant (Théâtre d’ l’Œuvre)
  • 1955 Juanito le Séducteur Ingénu, de Pierre Humblot mis en scène par Louis Ducreux avec Françoise Fabien.
  • 1956 Chaud et Froid, de et mis en scène par Crommmelynck avec Claude Gensac (Théâtre d’ l’Œuvre)
  • 1956 Patate, de Marcel Achard (Théâtre Saint Georges)
  • 1957 L’histoire de Vasco, Compagnie Jean-Louis Barrault – (Théâtre Sarah Bernhardt)
  • 1957 Monsieur de France, de Jacques François, mis en scène par Christiant Gérard avec Jacques François (Théâtre des Bouffes Parisiennes)
  • 1958 Am-Stram-Gram, d’André Roussin avec Claude Nico (Théâtre des Nouveautés)
  • 1959 Le Petit Monde de Suzie Wong, de Paul Osborn mis en scène par Joshua Logan avec William Shatner (Broadhurst Theater)
  • 1966 Témoignage Irrecevable, de John Osborne, mis en scène par Claude Régy (Théâtre des Mathurins)
  • 1967 L’Anniversaire, de Harold Pinter mis en scène par Claude Régy avec Michel Bouquet, Jean-Pierre Marielle et Bernard Fresson (Théâtre Antoine)
  • 1967 Au Petit Bonheur, de Marc Gilbert Sauvageon, mis en scène par Pierre Sabbagh avec Alain Pralon (Théâtre Marigny)

Cinéma - télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre/Productrice[modifier | modifier le code]

Cinéma/Productrice[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1].

Lien externe[modifier | modifier le code]