Annie (téléfilm, 1999)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Annie

Réalisation Rob Marshall
Scénario Irene Mecchi

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Annie.

Annie (1999) est un téléfilm musical produit par Walt Disney Television et réalisé par Rob Marshall. Il est adapté de la comédie musicale éponyme de Thomas Meehan, Charles Strouse et Martin Charnin (1977), elle-même inspirée du comic-strip Little Orphan Annie de Harold Gray (1924).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Annie est orpheline, dans un orphelinat dirigé par Miss Hannigan, une femme qui déteste les enfants. Un jour, Annie est invitée par Olivier WarBucks, un milliardaire, pour passer le réveillon de Noel. Celui-ci est d'abord effrayé de recevoir une enfant, mais eu rapidement de l'affection pour elle et désire l'adopter. Mais Annie rêve toujours de retrouver ses véritables parents dont elle ignore le décès dans un incendie, des années plus tôt. Un couple de petits truands, Rooster et Lily, intrigués par une promesse de récompense (plusieurs sommes d'argent seront versées à ceux qui retrouveront les parents d'Annie) et aidés par Miss Hannigan, la sœur de Rooster, se font passer pour ses parents afin de toucher l'offre.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

  • Maybe
  • The Hard-Knock Life
  • Tomorrow
  • Little Girls
  • I Think I'm Gonna Like It Here
  • NYC
  • Easy Street
  • You're Never Fully Dressed Without A Smile
  • Something Was Missing
  • I Don't Need Anything But You
  • Little Girls

Commentaires[modifier | modifier le code]

Ce film a été réalisé à destination du circuit télévision/vidéo, il n'est pas sorti au cinéma.

Ce film n'est pas la première adaptation filmée de la comédie musicale Annie. En 1982, le légendaire John Huston en avait tiré un film à grand spectacle, sa seule comédie musicale d'ailleurs, qui avait été qualifié à l'époque — assez injustement — de film alimentaire (voir Annie (film, 1982)). Il est difficile de ne pas comparer ces deux adaptations. Ce Annie Disney a quelques vraies qualités. Tout d'abord, il réunit de grands noms du théâtre américain, et puis les chansons sont très bien enregistrées (mais contrairement au cas de la première adaptation, ce ne sont pas toujours les acteurs qui chantent). Cette adaptation contient par ailleurs la chanson NYC que John Huston avait remplacée par Let's go to the movies.
En revanche, alors que le Annie de 1982 conservait la noirceur et l'ironie de la comédie musicale d'origine, cette adaptation-là tire vers une grande mièvrerie. Miss Hannigan est ici extrêmement maternelle, les aspects infects du personnage de Oliver Warbucks sont escamotés, le rapport au New Deal de Roosevelt oublié. Par ailleurs, le scénario est simplifié, la chorégraphie assez pauvre et la distribution très réduite : l'orphelinat de Miss Hannigan semble par exemple bien trop spacieux et luxueux pour les cinq petites filles qui y vivent, tandis que le "palais" de Warbucks est un peu mesquin.

Le doublage de la voix française est assuré par Priscilla Betti.

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Annie sur l’Internet Movie Database