Annibale Maria Di Francia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hannibal Marie Di Francia
Annibale Maria
Image illustrative de l'article Annibale Maria Di Francia
saint
Naissance 5 juillet 1851
Messine (Italie)
Décès 1er juin 1927  (76 ans)
Messine
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Béatification 7 octobre 1990
par Jean-Paul II
Canonisation 16 mai 2004
par Jean-Paul II
Vénéré par Église catholique romaine
Fête 1er juin

Hannibal Marie Di Francia (italien : Annibale-Maria) (Messine (Italie), 5 juillet 1851 - 1er juin 1927) est un prêtre catholique italien, fondateur de la congrégation des Rogationistes (it) et de celle des Filles du divin zèle (it)

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le troisième enfant du chevalier Francesco, marquis de Santa Caterina dello Ionio, et d’Anna Toscano. Son père meurt alors qu'il est âgé de quinze mois.

Après les études du séminaire, il est ordonné prêtre le 16 mars 1878.

Jeune prêtre, il reçoit l'accord de son évêque, pour vivre dans une sorte de «ghetto» de pauvreté, le quartier Avignone de la banlieue de Messine, pour servir les pauvres gens.

En 1882, il fonde des orphelinats qu'il appelle antoniani (sous la protection de saint Antoine de Padoue). Devant l'immensité de la tâche à accomplir, il sent le besoin de vocations pour servir l'Église, y compris de laïcs.

Dans cette optique, il fonde deux nouvelles familles religieuses : en 1887, la Congrégation des Filles du Divin Zèle et, en 1897, la Congrégation des Rogationistes. Ce nom fait allusion à une intuition qu'il a eue dès son enfance : pour avoir des aides, il faut les demander au Seigneur (Rogate ergo dominum messis, Mt 9,38). Les deux Instituts sont approuvés canoniquement le 6 août 1926.

Fort de son intuition sur la prière pour les vocations, il institue la Sainte Alliance pour le Clergé et la Pieuse Union de la Rogation Évangélique pour tous les fidèles.

L'archevêque de Messine lui fait la confiance de lui confier la formation spirituelle des séminaristes.

Il s'éteint le 1er juin 1927, à Messine. Il est enterré dans l' Église de la Rogation Évangélique, qu'il avait lui-même voulue et qui est précisément dédiée à la prière pour les vocations.

Les congrégations[modifier | modifier le code]

Les Congrégations religieuses qu'il a fondées sont aujourd'hui présentes sur les cinq continents, avec pour objectifs la prière pour les vocations, ainsi que l'assistance aux enfants et aux jeunes nécessiteux et mal-entendants, la santé, la vieillesse, les filles-mères, les écoles, la formation professionnelle, etc.

Béatification et canonisation[modifier | modifier le code]

Le 7 octobre 1990, le Pape Jean-Paul II a proclamé bienheureux le Père Annibale Maria Di Francia. Le 16 mai 2004, il l'a canonisé.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

.