Annette Wieviorka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wieviorka.

Annette Wieviorka

Description de l'image  Annette Wieviorka par Claude Truong-Ngoc.JPG.
Biographie
Naissance
Nationalité Drapeau : France Français
Vie universitaire
Titres Directrice de recherche au CNRS
Approche disciplinaire Histoire de la Shoah

Principaux travaux

  • Thèse de doctorat, Déportation et génocide. Entre la mémoire et l'oubli (1992)
  • L'Ère du témoin (2002)
  • Auschwitz, 60 ans après (2005)

Annette Wieviorka, née le 10 janvier 1948, est une historienne française, spécialiste de la Shoah et de l'histoire des Juifs au XXe siècle depuis la publication de sa thèse, Déportation et génocide - Entre la mémoire et l'oubli en 1992.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Les grands-parents paternels d'Annette Wieviorka, Juifs polonais, furent arrêtés à Nice pendant la guerre et sont morts à Auschwitz. Son père, réfugié en Suisse, et sa mère, fille d’un tailleur parisien, réfugiée à Grenoble, survécurent à la guerre[1]. Elle est la sœur de Michel Wieviorka, Sylvie Wieviorka et Olivier Wieviorka.

Une historienne engagée[modifier | modifier le code]

Durant les années 1970, elle est engagée politiquement dans le mouvement maoïste. De 1974 à 1976, elle est ainsi professeur de langue et civilisation française à Canton.

Elle est engagée aujourd'hui[Quand ?] auprès de l'Association Primo Levi (soins et soutien aux personnes victimes de la torture et de la violence politique) en tant que membre de son comité de soutien[2].

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Directrice de recherche au CNRS, elle a été membre de la Mission d'étude sur la spoliation des Juifs de France, dite mission Mattéoli.

Publications[modifier | modifier le code]

  • L'Écureuil de Chine, Paris, Les presses d'aujourd'hui, 1979 (livre de souvenirs autobiographiques sur son séjour en Chine de 1974 à 1976 - wiewiórka signifie « écureuil » en polonais) (ISBN 2070293017)
  • Ils étaient juifs, résistants, communistes, Denoël, 1986
  • Le procès de Nuremberg, Ouest-France/Mémorial de Caen, Rennes, Paris, 1995 (ISBN 2737315778)
  • avec Jean-Jacques Becker (dir.), Les Juifs de France, Éditions Liana Levi, « Histoire », 1998 (ISBN 2867461812)
  • Auschwitz expliqué à ma fille, Éditions du Seuil, Paris, 1999 (ISBN 2020366991)
  • L'Ère du témoin, Hachette, « Pluriel », Paris, 2002. (ISBN 2012790461)
  • Déportation et génocide. Entre la mémoire et l'oubli, Hachette, « Pluriel », Paris, 2003.
  • Auschwitz, 60 ans après, Robert Laffont, Paris, 2005 (ISBN 2221102983)
    Également publié sous le titre Auschwitz, la mémoire d'un lieu, Hachette, « Pluriel », Paris, 2006 (ISBN 2012793029)
  • Juifs et Polonais : 1939 à nos jours, Albin Michel, coll. « Bibliothèque histoire », Paris, 2009 (ISBN 9782226187055)
  • Maurice et Jeannette. Biographie du couple Thorez, Fayard, Paris, 2010 (ISBN 9782213654485)
  • Eichmann de la Traque au Proces, André Versaille, Bruxelles, 2011 (ISBN 9782874951398). Également publié sous le titre Le Procès Eichmann, Complexe, « La Mémoire du Siècle », Bruxelles, 1989
  • L'Heure d'exactitude ; Histoire, mémoire, témoignage, (Entretiens avec Séverine Nikel), Albin Michel, 2011 (ISBN 978-2-226-20894-1)
  • Nouvelles perspectives sur la Shoah, PUF, Paris, 2013, 128 p. (ISBN 9782130619277).

L'Heure d'exactitude ; Histoire, mémoire, témoignage[modifier | modifier le code]

L'Heure d'exactitude ; Histoire, mémoire, témoignage[3] est un essai d'Annette Wieviorka réalisé à partir d'une interview de Séverine Nikel[4] paru chez Albin Michel en 2011.

Dans ce livre, elle tente une synthèse de la mémoire de la Shoah et ses évolutions marquantes et s'efforce de répondre au pourquoi du succès actuel de cette question, les malentendus qu'il implique, le sens du devoir de mémoire et de ce qu'est un témoin et s'intéresse à la portée de cette notion.

Elle note les progrès réalisés dans la diffusion de cette notion, du travail de mémoire accompli depuis les débuts où il n'y avait guère que « Les cadres sociaux de la mémoire de Halbwachs ou l’entretien de Pierre Nora avec J.-B. Pontalis, paru dans la Nouvelle revue de psychanalyse. » Il s'est produit une conjonction entre la volonté des porteurs de mémoire d'apporter leur témoignage et des historiens. La mémoire de la Shoah est devenue un des socles de l’unification européenne, non sans répercussions sur la reconstruction historique, les témoignages et leurs enjeux.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 14 récits d'Auschwitz, série documentaire proposée par Annette Wieviorka, réalisation de Caroline Roulet, 2005.
    Ce documentaire a été réalisé dans le cadre de la participation d'Annette Wieviorka au programme Fortunoff Video Archive for Holocaust Testimonies (en) de l'Université Yale. Tout en notant son sentiment ambivalent en tant qu'historienne à l'égard de ces témoignages des survivants de la Shoah dont certains ont un caractère « si imprécis et, osons le dire, parfois fantaisiste » alors que d'autres « en revanche, sont exceptionnels et permettent parfois à ceux qui ont raconté pour la première fois leur histoire, comme Stanislaw Tomkiewicz ou Henri Borlant d'entreprendre la rédaction d'un livre », Annette Wieviorka souligne leur importance « pour les survivants et aussi pour leur descendance »[5].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Annette Wieviorka a été nommée chevalier de la Légion d'honneur le 6 novembre 2001. Elle a été promue officier le 31 décembre 2009[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Annette Wieviorka
  2. Organigramme de l'Association Primo Levi:http://www.primolevi.org/index.php/presentation/organisation-de-lassociation
  3. Annette Wieviorka, l'heure d'exactitude ; histoire, mémoire, témoignage, Albin Michel, 2011, 256 p. (ISBN 978-2226208941)
  4. Séverine Nikel est rédactrice en chef - responsable des collections - de la revue L’Histoire.
  5. Séverine Nikel, Annette Wieviorka, L'Heure d'exactitude ; Histoire, mémoire, témoignage, Albin Michel, 2011 (ISBN 9782226208941) [EPUB] emplacement 2239-2280 sur 3600.
  6. Décret du 31 décembre 2009 portant promotion et nomination (NOR : PREX0928983D), Journal officiel du 3 janvier 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]