Anne du Royaume-Uni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anne du Royaume-Uni

Description de cette image, également commentée ci-après

S.A.R. la Princesse royale

Biographie
Titulature Princesse du Royaume-Uni
Princesse royale
Dynastie Maison de Windsor
Nom de naissance Anne Elizabeth Alice Louise
Naissance (63 ans)
Clarence House (Londres, Royaume-Uni)
Père Philip Mountbatten,
duc d'Édimbourg
Mère Élisabeth II du Royaume-Uni
Conjoint Mark Phillips (1973-1992)
Timothy Laurence (depuis 1992)
Enfants Peter Phillips
Zara Phillips
Résidence Gatcombe Parc
Description de l'image  Coat of Arms of Anne, the Princess Royal.svg.

La princesse Anne, princesse royale (Anne Elizabeth Alice Louise[1]) est née le . Elle est membre de la famille royale britannique.

C'est la seule fille parmi les quatre enfants du prince Philippe, duc d'Édimbourg et d'Elisabeth II, reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord. Elle occupe la onzième place dans l'ordre de succession au trône britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tentative d'enlèvement[modifier | modifier le code]

Le , elle est victime d'une tentative d'enlèvement, alors qu'elle revenait à Buckingham Palace après avoir assisté à un événement de charité sur Pall Mall. Son agresseur, Ian Ball, déclaré mentalement défaillant (schizophrène diront les experts), blessa le chauffeur de la princesse, Alex Callender, son garde-corps, l'inspecteur James Beaton, ainsi qu'un journaliste se trouvant sur les lieux, Brian McConnell. C'est l'agent de Police Michael Hills, lui aussi blessé, qui arrivera néanmoins à appeler des renforts qui neutraliseront Ball. Le ravisseur souhaitait ainsi soutirer 2 à 3 millions de livres sterling à la couronne afin de pouvoir les placer sur un compte en Suisse. Il avait même exigé que la reine se déplace en personne, afin qu'elle appose sa signature pour authentifier l'ordre de virement. Jugé par la cour criminelle de Londres à Old Bailey, Ball plaidera coupable et écopera d'une peine de prison à perpétuité pour tentative d'homicide. Au regard de sa santé mentale, il est depuis, interné dans un hôpital psychiatrique.

Mariages[modifier | modifier le code]

Elle épouse le le capitaine Mark Phillips. Ils auront deux enfants :

Mark Phillips refusa la pairie que lui offrit la reine en guise de « cadeau de mariage » et il ne sera donc jamais anobli. C'est pourquoi les enfants du couple et leurs descendances ne sont pas éligibles au titre d'« Altesse Royale », mais rentrent dans l'ordre de succession pour le trône britannique, après leurs cousins et cousines. Elle divorce le , à la suite d'une liaison extra-conjugale de son mari qui débouchera sur la naissance d'une fille illégitime en 1985 (la paternité de Mark Phillips fut confirmée par des tests ADN en 1991).

Elle épouse en secondes noces le le commandant Timothy Laurence, selon le rite presbytérien écossais, qui autorise le remariage des divorcés.

Elle est grand-mère de trois petites-filles : Savannah Phillips née le 29 décembre 2010, Isla Elizabeth Phillips née le 29 mars 2012 et de Mia Grace Tindall née le 17 janvier 2014.

Engagements officiels[modifier | modifier le code]

La princesse remplit de nombreux engagements officiels et préside beaucoup d'œuvres caritatives telles que « Save the Children », une association qu'elle a fondée pour venir en aide aux enfants victimes de la faim et de la maladie dans le monde.

La princesse Anne est le premier membre de la famille royale à avoir eu affaire avec la justice : en 2001, elle fut condamnée à 400 livres pour excès de vitesse, et en 2002 à 500 livres à cause d'un de ses chiens qui a agressé un enfant. Les Britanniques se moquent volontiers de son franc-parler, de ses chutes spectaculaires (à cheval ou à pied) et de ses choix vestimentaires.

Princesse et championne équestre[modifier | modifier le code]

Ancienne championne d'Europe de Concours complet d'équitation par équipe en 1971, elle est membre du Comité international olympique et présidente du Comité olympique britannique. La princesse Anne fut élève à l'école espagnole d'équitation à Vienne.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Titres et honneurs[modifier | modifier le code]

Actuelles armes de la princesse Anne avec ornements extérieurs

Titulature complète[modifier | modifier le code]

En tant que fille de la souveraine, elle est princesse du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord avec le prédicat d’altesse royale. À sa naissance, sa mère n'a pas encore accédé au trône, elle porte le nom de l'apanage de son père, c'est-à-dire « d’Édimbourg ». En 1987, sa mère lui octroie le titre de princesse royale, traditionnellement accordé à la fille ainée du souverain britannique et laissé vacant par la mort de la princesse Mary, fille du roi George V, en 1965.

À ce jour, sa titulature complète est « Son Altesse royale le princesse Anne Elizabeth Alice Louise, princesse royale, chevalier royal de l'Ordre très noble de la Jarretière, chevalier du très ancien et très noble Ordre du Chardon, dame grand-croix et Grand Maitre de l'Ordre royal de Victoria, dame grand-croix du très vénérable Ordre de l'Hôpital de Saint-Jean de Jérusalem ».

Elle est connue successivement sous les titres de :

  • 15 août 1950 : Son Altesse royale la princesse Anne d'Édimbourg
  • 6 février 1952 : Son Altesse royale la princesse Anne
  • 14 novembre 1973 : Son Altesse royale la princesse Anne, Mrs Mark Phillips
  • 13 juin 1987 : Son Altesse royale la princesse royale

Armes[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Ecartelé, en I et IV de gueules aux trois léopards d'or, en II d'or, au lion de gueules, au double trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même et en III d'azur, à la harpe d'or, cordée d'argent, un lambel d'argent brochant sur la partition, le premier et le troisième pendant chargés d'une Croix de saint Georges, le deuxième pendant d'un cœur, le tout de gueules.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Portant un titre royal, la Princesse royale n'est pas désignée par son nom de famille, Mountbatten-Windsor, bien que, selon les lettres patentes de février 1960, son nom de famille officiel soit Windsor
  2. London Gazette : no 59053, p. 7604, 05-05-2009

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]