Anne Weber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Weber.

Anne Weber, née en 1964, est un écrivain allemand qui vit à Paris depuis 1983. Elle écrit toujours deux versions, française et allemande, de ses livres. Elle est aussi traductrice littéraire vers les deux langues[1].


Œuvres en langue française[modifier | modifier le code]

  • Ida invente la poudre, Le Seuil, Paris 1998
  • Première personne, Le Seuil, Paris 2001 = Erste Person. Frankfurt am Main 2002.
  • Cerbère, Le Seuil, Paris 2003 = Besuch bei Zerberus. Frankfurt am Main 2004.
  • Cendres & Métaux, Le Seuil, Paris 2006.
  • Chers Oiseaux, Le Seuil, Paris 2006.
  • Tous mes vœux Arles : Actes sud, 2010 = Luft und Liebe. S. Fischer Verlag, Frankfurt am Main 2010.
  • Auguste Paris : Le Bruit du temps 2010 = August. Fischer Verlag, Frankfurt am Main 2011.
  • Vallée des merveilles, Le Seuil, Paris 2012.

Œuvres en langue allemande[modifier | modifier le code]

  • Ida erfindet das Schiesspulver, Suhrkamp, 1999
  • Im Anfang war, Suhrkamp, 2000
  • Erste Person, Suhrkamp, 2002
  • Besuch bei Zerberus, Suhrkamp, 2004
  • Gold im Mund, Suhrkamp, 2005
  • Luft und Liebe, S. Fischer Verlag, 2010
  • August, S. Fischer Verlag, 2010
  • Tal der Herrlichkeiten, S. Fischer Verlag, à paraître en août 2012

Traductions (choix)[modifier | modifier le code]

Du française vers l'allemand:

  • Pierre Michon, Leben der kleinen Toten (Vies minuscules), Suhrkamp, 2004
  • Pierre Michon, Rimbaud der Sohn (Rimbaud le fils), Suhrkamp, 2008,
  • Marguerite Duras, Hefte aus Kriegszeiten (Cahiers de la guerre), Suhrkamp, 2007
  • Georges Perros, Luftschnappen war sein Beruf (Une vie ordinaire), Matthes & Seitz, 2012

De l'allemand vers le français:

  • Wilhelm Genazino (Christian Bourgois éditeur)
  • Sibylle Lewitscharoff (Le Seuil)
  • Birgit Vanderbeke (Stock)
  • Marie-Luise Scherer (Actes Sud)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Anne Weber », Littératures francophones au Seuil. Une histoire : 1945-2006, Le Seuil, Paris, 2006, p. 68

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]