Anne Lauber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Diebold Lauber

Anne Lauber est une compositrice canadienne née à Zurich en Suisse le 28 juillet 1943.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de violon et de piano et grâce à une bourse de l'Association des musiciens suisses, elle a pu étudier au Conservatoire de Lausanne avec Andras Kovach, un élève de Kodály et Jean Perrin.

Arrivée à Montréal en 1967, elle obtient la nationalité canadienne en 1972. De 1974 à 1978, elle suit des cours privés avec André Prévost. Elle étudie ensuite à l'Université de Montréal avec Serge Garant et André Prévost où elle reçoit un doctorat en musique (option composition) en 1986. Elle a reçu plusieurs subventions du Conseil des Arts du Canada et du Ministère des Affaires culturelles du Québec. Ses pièces ont été jouées par plusieurs orchestres au Québec, ailleurs au Canada ainsi qu'en Afrique du Sud, en Argentine, en Europe et au Japon. Elle a enseigné à l'Université de Montréal, à l'Université Concordia et à l'Université du Québec à Trois-Rivières; elle est actuellement chargée de cours à l'Université du Québec à Montréal.

Elle est cofondatrice du groupe Les Mélodistes indépendants. Elle est membre de la Ligue canadienne de compositeurs et a été présidente du Centre de musique canadienne (Montréal) en 1987.

Compositions[modifier | modifier le code]

Pour orchestre :

  • Divertimento (1970)
  • Concerto pour orchestre à cordes (1976)
  • Poème pour une métamorphose (1978)
  • Osmose (1980)
  • Colin-Maillard (1982)
  • Ouverture canadienne (1989)

Soliste et orchestre :

  • L'Affaire Coffin, film (1979); Orchestre civique des jeunes de Montréal, Anne Lauber, chef d'orchestre
  • Fantaisie sur un thème connu (1980)
  • Valse concertante (1981 et rév. 1983)
  • Concerto (1983), quatuor à cordes
  • Concerto (1986), violon
  • Concerto (1988)
  • Concerto « Three Moods for Doublebass » (1988)

Théâtre :

  • Au-delà du mur du son / Beyond the Sound Barrier, conte symphonique (P. Tardif-Delorme) (1983)

Musique de chambre :

  • Cinq éléments (1972)
  • Sonate n° 1 (1975)
  • Quintette à vent (1977)
  • Mollésiennes (1978)
  • Divertissement (1979)
  • Sonate n° 2 (1979)
  • Sept mouvements (1980)
  • Arabesque (1983)
  • Quintette (1983)
  • Le Songe (A. Grandbois) (1985)
  • Trois Intermezzi (1987)
  • Quatuor (1989)

Clavier :

  • Cinq pièces pour orgue (1978)
  • Le Petit prince (1979)
  • Monologue (1980)
  • Scherzo (1989)

Chœur ou voix :

  • Trois poèmes de Monika (M. Mérinat) (1976)
  • Quatre mélodies (Saint-Denys Garneau) (1979)
  • Contrastes (Lauber) (1980)
  • La joue de la poupée (M. Mérinat) (1982)
  • Jesus Christus, oratorio (B. Lacroix) (1984)
  • Requiem (1989)

Lien externe[modifier | modifier le code]