Anne Larue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anne Larue aux Utopiales 2011

Anne Larue, née le 2 septembre 1958, est une universitaire française, professeur de lettres. Elle est également une historienne de l’art française. Enfin, elle a aussi publié un roman de science-fiction, La Vestale du calix.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

Après avoir enseigné à l’Université de Reims Champagne-Ardenne, elle intègre l'université Paris 13[1] où elle devient responsable du master 2 pro Métiers du texte et de l'image (Médiation et promotion de la culture)[2].

Par ailleurs, elle a aussi assuré pendant 5 ans la présidence de l'association Modernités médiévales[3].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Délire et Tragédie, Éditions interuniversitaires, 1995.
  • Le Dictionnaire des beaux-arts de Delacroix : reconstitution et édition critique, Éditions Hermann, 1996.
  • Romantisme et Mélancolie. Le Journal de Delacroix, Éditions Honoré Champion, 1998.
  • Delacroix maître d’œuvre : anthologie esthétique du Romantisme, Éditions universitaires du Sud, 1999.
  • À la guerre comme au théâtre, Éditions du Temps, 2000.
  • L’Autre Mélancolie : acedia, ou les chambres de l’esprit, Éditions Hermann, 2001.
  • Le Masochisme, ou comment ne pas devenir un suicidé de la société, Éditions Talus d’approche, 2002.
  • Le Surréalisme de Duchamp à Deleuze, Éditions Talus d’approche, 2003.
  • Une vie de Démocrite, Belgique, Éditions Talus d’approche, 2004.
  • Poètes de l’amour, Éditions du Temps, 2004.
  • La femme est-elle soluble dans l’eau de vaisselle ?, Éditions Chiflet and Coe, 2008.
  • Fiction, féminisme et post-modernité : les voies subversives du roman contemporain à grand succès, Éditions Garnier, 2010 (ISBN 978-2-8124-0122-0) (censuré par l'éditeur pour des raisons idéologiques et retiré de la vente le 26 mai 2010, il a été remis en vente en juillet 2010[4]).
  • Dis Papa, c'était quoi le patriarcat ? iXe éds, 2013

Censure[modifier | modifier le code]

Anne Larue a été censurée par son éditeur : le livre Fiction, féminisme et post-modernité : les voies subversives du roman contemporain à grand succès, Éditions Garnier, 2010 (ISBN 978-2-8124-0122-0) a été retiré de la vente le 26 mai 2010. En tant qu'universitaire elle a basé son essai sur l'antichristianisme, sur le féminisme et la défense de mai 1968. Lorsqu'elle entame le chapitre concernant la philosophie de Wicca, elle écrit : « Yes, Wiccanes! »

Suite au retrait du livre d'Anne Larue par les éditions Garnier, des universitaires ont lancé une pétition visant à relancer la distribution de l'ouvrage[5]. Le livre d'Anne Larue a été remis en vente en juillet 2010[6].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :