Anne Heche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anne Heche
Description de cette image, également commentée ci-après

Anne Heche en juin 2007.

Nom de naissance Anne Celeste Heche
Naissance (46 ans)
Aurora, Ohio (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Réalisatrice
Scénariste
Productrice
Films notables Donnie Brasco
Des hommes d'influence
Psycho
Site internet www.anneheche.com

Anne Heche est une actrice, réalisatrice, scénariste et productrice américaine née le à Aurora (Ohio).

Biographie[modifier | modifier le code]

Anne Heche est la fille de Nancy et Donald Heche. Son père était organiste, fondateur d'Église baptiste et directeur de chœur. Dans son autobiographie, Call me Crazy, elle prétend que son père l'a importunée pendant son enfance, en lui transmettant le virus de l'herpès. Son père révèle plus tard son homosexualité à sa famille avant de mourir du SIDA en 1983. La même année, son frère aîné, Nate Heche, lui aussi acteur, meurt dans un accident de voiture quelques mois avant la remise des diplômes du lycée.

Sa carrière débute à 12 ans comme choriste dans un café-théâtre. Un découvreur de talent la remarque à 15 ans alors qu'elle joue en amateur au théâtre de son lycée. Elle refuse d'abord un engagement dans la série As the World Turns pour continuer à soutenir sa famille[réf. nécessaire]. Finalement à 17 ans, après l'obtention de son diplôme, elle part pour New York pour jouer dans Another World le rôle des deux jumelles Vicki Hudson Frame et Marley McKinnon. Sa performance pendant quatre ans dans la série lui vaut un Daytime Emmy Award en 1991.

Elle quitte la série en 1991 pour se lancer dans le cinéma. Elle joue dans Mariage ou Célibat (Walking and Talking) en 1996, puis dans La Jurée (The Juror) au côté de Demi Moore. Mais c'est le rôle de l'épouse de Johnny D. Pistone (interprété par Johnny Depp) dans Donnie Brasco qui lui attire les louanges de la critique[Qui ?]. On la retrouve ensuite dans Volcano au côté de Tommy Lee Jones, puis sa performance dans le film de Barry Levinson Des hommes d'influence (Wag the Dog) avec Robert De Niro et Dustin Hoffman lui vaut le National Board of Review Award pour le meilleur second rôle féminin. Elle tourne ensuite successivement dans 6 jours, 7 nuits avec Harrison Ford, Psycho (avec Vince Vaughn et Julianne Moore, remake du célèbre film d'Alfred Hitchcock), sans oublier Loin du paradis (Return to Paradise) où elle retrouve Vince Vaughn dans une nouvelle version du film français Force majeure et également John Q au côté de Denzel Washington.

Elle annonce en 1997 sa relation avec Ellen DeGeneres et vivra avec elle pendant trois ans et demi[1].

Anne Heche et Ellen DeGeneres

En 2001, à 31 ans, elle publie son autobiographie, Call me Crazy, dans laquelle elle tente d’exorciser ses vieux démons[réf. nécessaire]. Le livre fera partie des meilleures ventes du New York Times[réf. nécessaire] et du Los Angeles Times[réf. nécessaire]. Parallèlement, elle épouse cette même année Coleman « Coley » Laffoon, un caméraman indépendant. L'année suivante naît de ce mariage leur fils Homer Heche Laffoon.

Elle choisit dès lors des engagements qui lui permettent de concilier ces différents rôles avec son métier d'actrice. Elle fait d'abord ses débuts à Broadway en 2002 dans Proof, le drame écrit par David Auburn, crédité d'un Tony Award. Elle reçoit les éloges des critiques[réf. nécessaire] de théâtre et la pièce reste dans les annales récentes parmi celles ayant été jouée le plus longtemps[réf. nécessaire], hors comédie musicale. Elle récidive en 2004 au côté d'Alec Baldwin, avec une reprise de la comédie Train de luxe dans le rôle de Lily Garland, initialement créé au cinéma par Carole Lombard en 1934. Sa prestation lui vaut une nomination pour les Tony Awards.

Elle n'arrête pas pour autant de tourner. Tout d'abord un long métrage, Birth, aux côtés de Nicole Kidman et de Lauren Bacall. Ensuite des téléfilms, dont Le Choix de Gracie (Gracie's Choice) avec Kristen Bell. Son interprétation d'une mère abusive et droguée lui vaut en 2004 une nomination aux Emmy Awards. On la retrouve en 2005 dans Les Fantômes de l'amour, un film à suspense dans le domaine du paranormal qu'elle produit elle-même. À la fin 2005, on la voit dans Un Noël à New York, un conte de Noël où elle joue le rôle de Catherine O'Mara, une conservatrice de musée qui devient le mentor d'un adolescent fugueur après une dispute avec son père. Début 2006, elle apparaît sur le petit écran dans Fatal Desire, un drame inspiré d'une histoire vraie au sujet du premier meurtre lié à l'Internet aux États-Unis.

Par le passé, on la retrouve souvent comme invitée vedette dans différentes séries télévisées. D'abord dans Ally McBeal en 2001, dans laquelle elle joue le rôle de Melanie West, une jeune femme sympathique et amusante atteinte du syndrome de Gilles de la Tourette. Plus récemment en 2004, dans la série familiale Everwood, elle interprète le rôle d’Amanda Hayes, celle par qui le scandale arrive ; puis en 2005 dans Nip/Tuck, série sur le thème de la chirurgie esthétique, son visage est complètement transformé pour les besoins du rôle.

C'est un message plein de colère qu'Anne Heche publie en 2005 sur le forum de son site officiel. L'actrice américaine, ex-compagne de Ellen DeGeneres, reproche en effet à sa mère de participer à des conférences de l'association ultra-conservatrice Focus on the family. Lors de ses conférences, Nancy Heche prétend que la prière peut guérir l'homosexualité et que l'actrice aurait quitté Ellen DeGeneres grâce à ses prières.

Depuis plusieurs années, Anne Heche espérait avoir sa propre série télévisée sur une grande chaîne américaine.[réf. nécessaire] C'est chose faite depuis le printemps 2006. En effet, le pilote qu'elle tourne au début de l'année est retenu par les dirigeants de la chaîne ABC. Dans cette nouvelle série, s'intitulant Men in Trees : Leçons de séduction, elle joue le rôle d'une conseillère en relation qui, après avoir appris que son fiancé la trompait, se retrouve bloquée dans une petite ville en Alaska remplie d'hommes célibataires.

Anne Heche vit à Los Angeles avec sa famille.

Elle et son mari, Coley Laffoon, sont séparés officiellement depuis la fin janvier 2007. Fin 2008, Anne Heche attend un heureux événement avec son nouveau compagnon, James Tupper. Leur fils, Atlas Heche Tupper, nait le 7 mars 2009.

Principales sources
  • Call me Crazy Son autobiographie parue en septembre 2001 chez Simon & Schuster.
  • Interview par Terry Gross le dans l'émission Fresh Air sur la radio NPR aux États-Unis (enregistrement disponible en anglais ainsi que sa transcription).

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme actrice[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]
Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Comme réalisatrice[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme productrice[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Virginie Ledieu[2],[3] est la voix française régulière d'Anne Heche. Céline Monsarrat[2] l'a également doublée à quatre reprises.

Au Québec, Anne Heche est doublée notamment par Lisette Dufour et Linda Roy.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Soap Opera Digest Award 1989 : Meilleure jeune actrice dans Another World.
  • Daytime Emmy Award 1991 : Meilleure jeune actrice dans une série dramatique dans Another World.
  • Soap Opera Digest Award 1992 : Meilleure actrice principale dans Another World.
  • NBR Award 1997 : Meilleur second rôle féminin dans Des hommes d'influence.
  • Lucy Award 2000 : partagé avec Sharon Stone, Michelle Williams, Cher, Jennifer Todd, Suzanne Todd, I. Marlene King, Jane Anderson, Nancy Savoca pour Sex Revelations.

Nominations[modifier | modifier le code]

  • 1989 Daytime Emmy pour Another World dans la catégorie "meilleure jeune actrice dans une série dramatique"
  • 1999 Saturn Award pour Psycho dans la catégorie "meilleur second rôle féminin"
  • 2000 Golden Slate pour Loin du paradis dans la catégorie "meilleur premier rôle féminin".
  • 2004 Emmy Award pour Le Choix de Gracie dans la catégorie "meilleur second rôle féminin dans une mini-série ou un film".
  • 2004 Tony Award (Théâtre) pour Train de luxe dans la catégorie "meilleure actrice principale dans une pièce"
  • 2005 Saturn Award pour Les Fantômes de l'amour dans la catégorie "meilleure actrice à la télévision"

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Anne Heche soutient l'association Darkness to Light (De l'obscurité à la lumière) qui se bat contre les abus sexuels sur les enfants. Elle a, dans son autobiographie, dénoncé les abus sexuels dont elle a été victime étant enfant.
  • Elle a appelé son fils Homer, pour rendre hommage à la grand-mère de son mari qui aimait raconter de longues histoires et qui pour cela avait été surnommée Homer (Comme le poète grec Homère)
  • Elle a un tatouage au bas du dos représentant un papillon. Il a été réalisé juste après avoir terminé l'écriture de son autobiographie Call Me Crazy.

"Je savais que j'étais finalement libre, mon histoire avait été racontée et je ne regarderai jamais en arrière. Alors oui, je dirais qu'il représente ma liberté." [réf. nécessaire]

  • Elle a eu une relation très médiatisée avec l'actrice Ellen Degeneres en 1997. En août 2000, quelques jours après la rupture, on la retrouve errante dans le désert à Fresno, dans la banlieue rurale de Los Angeles. Elle frappe à une porte pour demander de l'eau et tient des propos incohérents à la personne qui vient lui ouvrir. Cet incident, alors qu'elle était sous l'emprise de la drogue, lui a valu beaucoup de moqueries et sa réputation de "Crazy" (folle).
  • L'écrivain Susan Bergman (1957 - 2006) est sa sœur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]