Anne Golon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anne Golon

Nom de naissance Simone Changeux
Activités Romancière
Naissance 17 décembre 1921 (93 ans)
Toulon (France)
Langue d'écriture Français
Genres roman historique
roman d'aventures

Œuvres principales

Anne Golon, née Simone Changeux le 17 décembre 1921 à Toulon, est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anne Golon passe son enfance à Cherbourg et sa jeunesse à Versailles. Elle y écrit à 18 ans son premier livre Au Pays de derrière mes yeux, puis plusieurs romans d'aventures Master Kouki, Le Cailloux d'Or, La Patrouille des Saints Innocents, Alerte au Tchad, sous les pseudonymes de Joëlle Danterne et Anne Servoz. Fondatrice du magazine France 1947 (devenu plus tard France Magazine), elle y écrit articles, nouvelles, romans et y fait engager quelques auteurs dont Jean-Louis Foncine. Elle écrit aussi pour le cinéma Mamans de secours, La Femme en rouge et participe aux tournages.

En 1947, reporter freelance en Afrique, elle retrace dans le film Notre-Dame du Congo, la construction de la basilique Sainte-Anne du Congo à Brazzaville. Suit une expédition contre la maladie du sommeil, quand elle rencontre en brousse l'ingénieur des mines Vsevolod Sergeïvich de Goloubinoff qui devient son mari. Il vient de publier sous le nom de Serge Golon un livre de souvenirs écrit avec un autre auteur.

De retour en France, logeant à Versailles, ils écrivent ensemble articles et récits biographique publiés dans les journaux, ou Signe de Piste sous ce seul nom (Les Géants du Lac) ou sous celui d'Anne et Serge Golon (Le Cœur des Bêtes sauvages).

En 1952, aidé pour les recherches par son mari, Anne Golon entreprend un roman historique sur le XVIIe siècle suivant la vie de son héroïne fictive Angélique, surnommée Marquise des Anges, contemporaine de Louis XIV. Angélique paraît en 1956 en Allemagne sous le nom d'Anne Golon, puis l'année suivante dans France-Soir sous le nom d'Anne et Serge Golon, et en 1958 en Amérique sous celui de Sergeanne Golon. 13 tomes de cette saga historique paraissent entre 1953 et 1985 et font l'objet de traductions en plus de 20 langues. Entre 1964 et 1968, les aventures de l'héroïne sont adaptées au cinéma dans cinq films Angélique, réalisés par Bernard Borderie.

En 1959 la famille s'installe à Crans-Montana (Suisse). Après une dernière mission géologique en Afrique, Serge Golon devient peintre en 1961, art qu'il exerce jusqu'à sa mort en 1972.

Longtemps spoliée de ses droits et vivant dans la pauvreté, Anne Golon lutte pendant plus de dix ans pour le respect de ses droits d'auteur; conflit juridique terminé en 2005.

Anne Golon écrit aujourd'hui la suite de l'histoire d'Angélique, tout en reprenant la série depuis le début, après avoir constaté que les anciens éditeurs avaient coupé et changé partie de son texte original. Elle y ajoute de nouveaux développements. Six tomes de cette nouvelle série Angélique augmentée sont parus aux Éditions de l'Archipel.

Nommée officier dans l'ordre des Arts et des Lettres en janvier 2010, Anne Golon reçoit sa distinction du ministre de la Culture le 14 décembre de la même année[1].

Publications[modifier | modifier le code]

Sous le nom de Joëlle Danterne

  • Au pays de derrière mes yeux
  • Le Caillou d'or
  • Master Kouki
  • La patrouille des Saints Innocents
  • La Caisse de Limba
  • Alerte au Tchad

Films, scénarios:

  • La Femme en rouge
  • Mamans de secours
  • Notre-Dame du Congo

Avec Serge Golon

  • Les Géants du Lac
  • Le Cœur des Bêtes Sauvages
  • Cartouche
  • La duchesse de Chevreuse
  • Savorgnan de Brazza
  • Raspoutine

et quelques autres biographies de personnages célèbres

Livres d'Anne Golon de la série Angélique publiés sous divers pseudonymes-(Anne golon, Anne et Serge Golon, Sergeanne Golon)

  • Angélique, Marquise des anges
  • Le chemin de Versailles
  • Angélique et le roy (1959)
  • Indomptable Angélique (1960)
  • Angélique se révolte (1960)
  • Angélique et son amour (1961)
  • Angélique et le nouveau monde(1967)
  • La tentation d'Angélique (1969)
  • Angélique et la démone (1972)
  • Angélique et le complot des ombres
  • Angélique à Québec
  • Angélique, la route de l'espoir (1985)
  • La victoire d'Angélique (1986)

Réédition, revue et corrigée par l'auteur, publiée par L'Archipel :

  • Tome 1 : Angélique, marquise des anges
  • Tome 2 : Angélique, la fiancée vendue
  • Tome 3 : Angélique, les fêtes royales
  • Tome 4 : Angélique, le supplicié de Notre-Dame
  • Tome 5 : Angélique, ombres et lumières
  • Tome 6 : Angélique, le chemin de Versailles

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]