Annales de Tigernach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Annales (homonymie).

Les Annales de Tigernach (Abréviation en AT ou T) sont probablement originaires du monastère de Clonmacnoise en Irlande et attribuées pour la partie la plus ancienne à Tigernach, abbé de Clonmacnoise mort en 1088.

Le meilleur manuscrit subsistant est du XIVe siècle (MS Rawlinson B 488). Le texte comporte trois parties couvrant les années de 488 à 766, 974 à 1003 et 1017 à 1178. Il est composé dans un mélange de latin, de vieux et de moyen irlandais. Une traduction en anglais est désormais disponible. Les informations émanent d’une hypothétique "Chronique de Iona", elles sont, concernant l’Écosse, souvent indépendantes de celles des Annales d'Ulster (abréviation AU ou U) qui en dériveraient également.

La lacune de 766 à 973 est particulièrement préjudiciable à la compréhension de la fusion des royaumes des Pictes et des Scots de Dalriada et de la constitution du royaume d'Alba.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Chroniques d'Irlande

Liens externes[modifier | modifier le code]