Anna Klein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anna Klein (née Anna Friederike Mathilde Plaubel en 1900 - ) est l'une des deux seules femmes à avoir atteint le grade de surveillante senior en chef dans un camp de concentration nazi.

Le 14 septembre 1939, elle devint Aufseherin à Ravensbrück. En août 1943, elle est promue au très haut rang de Chef Oberaufseherin (surveillante senior en chef) et commande ainsi la surveillance de la totalité du camp de Ravensbrück. Anna Klein atteint ainsi le plus haut rang que les Nazis autorisaient pour une femme dans un camp de concentration. Elle reçoit un salaire plus élevé, un meilleur logement, une meilleure nourriture (non cuisinée par des déportées, mais par d'autres femmes SS), de meilleurs vêtements, plus de pouvoir et ce titre d'honneur hiérarchique. Elle supervise toutes les gardiennes à Ravensbrück jusqu'à ce que les SS l'assignent au camp de concentration de Sachsenhausen en septembre 1944. Là, elle sert au même grade jusqu'à la libération de ce camp en avril 1945.

Pour la période d'août 1943 à août 1944 à Ravensbrück, elle fut acquittée le 21 juillet 1948 par manque de preuves lors du septième procès de Ravensbrück tenu à Hambourg.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]