Ann Lane Petry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ann Petry () était une écrivaine afro-américaine. Née en 1908 à Old Saybrook (Connecticut) (en), son père était pharmacien et sa mère coiffeuse. Sa famille appartenait à la classe moyenne. Dès le lycée, Ann Lane Petry se passionne pour l'écriture. Elle fit des études au Connecticut College of Pharmacy de New Haven jusqu'en 1931 puis travaille dans la pharmacie familiale. En 1938, elle épouse George D. Petry et s'installe avec lui à New York. Elle se met à écrire pour des journaux tels que The New York Amsterdam News, ou People’s Voice (en), et publie même des histoires courtes dans the Crisis. Elle enseigne dans une école élémentaire de Harlem et se rend compte des difficultés des Noirs-américains. Elle publie son plus fameux roman, The Street en 1946 et remporte le Houghton Mifflin Literary Fellowship. En 1947, elle revient dans sa ville de naissance, Old Saybrook, et travaille sur deux autres romans, Country Place (1947) et The Narrows (1953).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Like a Winding Sheet (1945);
  • The Street (1946);
  • Country Place (1947);
  • The Drugstore Cat (1949);
  • The Narrows (1953);
  • Harriet Tubman: Conductor on the Underground Railroad (1955);
  • Tituba of Salem Village (1964);
  • Legends of the Saints (1970);
  • Miss Muriel and Other Stories (1971).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]