Années 890

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

VIIIe siècle | IXe siècle | Xe siècle

Années 870 | Années 880 | Années 890 | Années 900 | Années 910

890 | 891 | 892 | 893 | 894 | 895 | 896 | 897 | 898 | 899


Événements[modifier | modifier le code]

Arrivée des Magyars dans le bassin des Carpates, miniature du Chronicon Pictum, 1360.
La Bulgarie de Siméon (893-927).
  • À la fin du IXe siècle, les souverains de Ghâna étendent leur autorité à l’ouest sur la région aurifère du Galam et sur le Tekrour, à proximité de Djenné et de Tombouctou, et au nord sur certaines tribus berbères du Sahara.
  • En Corée, la monarchie et les institutions gouvernementales du Silla déclinent, et les dirigeants régionaux deviennent plus puissants aux dépens de la capitale. De 890 à 935, les trois anciens royaumes émergent à nouveau dans la péninsule[1].
  • Les Magyars rejetés du bas Danube par les Petchenègues, atteignent les Carpates puis s’installent dans la plaine danubienne. Ils cherchent dans la plaine de Pannonie des pâturages riches pour leurs chevaux. Les populations de la plaine, moraves ou slaves, sont peu nombreuses, estimées à trois habitants au km², soit deux cent mille habitants au total. Les tribus magyares et kabares (tribu turque apparentée aux Khazars) auraient compté 400 000 hommes. Les Hongrois s’établissent en « clans » de familles riches, entourés de leurs esclaves. Chaque année, pendant un demi-siècle, les Hongrois partent en expéditions militaires, soit de leur propre initiative, soit appelés par des chefs militaires.
  • En Angleterre, le roi du Wessex Alfred le Grand organise la défense méthodique de son territoire. Il rallie tous les Anglais « libres » et met sur pied une armée dont la moitié, par roulement, est toujours active. Il élève une série de forteresses occupées en permanence par des garnisons. Elles servent de point de refuge pour la population, qui en échange pourvoit à leur entretien et fournit des hommes d’arme. Enfin il équipe une flotte. Il entre en campagne et remporte une série de victoires sur les Danois de 892 à 896.

Personnages significatifs[modifier | modifier le code]

Alain Ier de Bretagne - Alfred le Grand - Al-Mutadid (Abbasside) - Arnulf de Carinthie - Árpád de Hongrie - Bořivoj Ier de Bohême - Charles III de France - Étienne VI (pape) - Guy de Spolète - Harald Ier de Norvège - Louis III l'Aveugle - Richard II de Bourgogne - Rollon

Inventions, découvertes, introductions[modifier | modifier le code]

Économie et société[modifier | modifier le code]

  • Extension du kommerkion dans l'Empire byzantin (taxe de 10 % sur l’importation, l’exportation et la circulation de marchandises).

Science et techniques[modifier | modifier le code]

modèle réduit du Bateau de Gokstad.

Géographie et voyages[modifier | modifier le code]

  • Relations de voyages faites au roi Alfred le Grand de Wessex par les marchands Wulfstan et Óttarr (Ohthere). Wulfstan, sans doute anglo-saxon, part de Hedeby pour Truso, à l’estuaire de la Vistule. Il décrit le pays des Wendes et les mœurs des Estes. Le Norvégien Óttarr remonte la côte norvégienne vers le Nord jusqu’à la mer Blanche, où il remonte un fleuve (peut-être la Dvina), sur les rives duquel vivent les Sames (Lapons) et les Biarmiens. Il note la route de la Norvège vers la Suède et la Finlande (Cwenas) au-delà des montagnes par les lacs et les rivières, décrit les routes maritimes de la Norvège vers les Orcades, l’Irlande et l’Angleterre et vers la Baltique (Truso) par le Danemark.

Religion et philosophie[modifier | modifier le code]

  • Le prêtre Grimlaïc rédige une règle des reclus à la demande du pape Formose[3]. Elle n’autorise l’érémitisme que pour certaines personne afin d’en écarter les fous et les déséquilibrés.

Art et culture[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. James Hoare,Susan Pares Korea : an introduction Routledge, 1988 (ISBN 0710302991 et 9780710302991)
  2. L. A. Sedillot Histoire des Arabes Hachette, 1854
  3. Claude Fleury Histoire Ecclésiastique Libraires Associées, 1774
  4. Thomas Warton The history of English poetry Printed for T. Tegg, 1840
  5. Yves D Papin Chronologie du Moyen Âge Éditions Jean-paul Gisserot, 2001 (ISBN 2877475921 et 9782877475921)
  6. Claude Jacques, Michael Freeman, Louis de Carné Angkor, cité khmère Éditions Olizane, 2006 (ISBN 2880863473 et 9782880863470)