Années 680

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

VIe siècle | VIIe siècle | VIIIe siècle

Années 660 | Années 670 | Années 680 | Années 690 | Années 700

680 | 681 | 682 | 683 | 684 | 685 | 686 | 687 | 688 | 689


Événements[modifier | modifier le code]

  • Résistance berbère à la conquête musulmane du Maghreb à partir de 683. Le chef berbère Koceila (mort en 688) et la reine Kahina (morte en 702 ou 704) dirigent la résistance contre l’occupation arabe dont les premiers raids en Afrique du Nord on débuté en 642.
  • Second empire Köktürks. Qutlugh reconstitue le khanat des Turcs orientaux autour de l'Orkhon, détruit jadis par l'empereur chinois Taizong. Les Turcs envahissent la Chine du Nord. Le second empire turc procède d’un profond nationalisme anti-chinois. Le peuple rejette le bouddhisme et retourne à la religion traditionnelle. La langue turque remplace le sogdien dans les textes officiels. Sous les règnes de Qutlugh puis de son frère Bek Tchor, la féodalité se développe dans l’empire. Les sodats-pâtres libres tombent de plus en plus sous la dépendance de l’aristocratie tribale. Appelés « tats », ils sont astreint à la corvée pour les seigneurs, payent un tribut ou font le service militaire.
  • Bataille de Kerbala. Fondation du chiisme. Révoltes dans l'empire omeyyade.

Europe[modifier | modifier le code]

Personnages significatifs[modifier | modifier le code]

Inventions, découvertes, introductions[modifier | modifier le code]

  • Réforme agraire au Japon conçue selon le principe chinois de l’alternance : les terres affectées à la culture des plantes annuelles tournent régulièrement, afin que les mêmes agriculteurs ne bénéficient pas toujours des meilleurs champs. Des cadastres sont établis à l’échelle du village, la population est recensée et des lots précaires sont attribués en fonction du nombre de bouches à nourrir. Ce système permet une meilleure rentabilité de l’impôt, les hommes devant fournir des céréales et les femmes des rouleaux de soie[2].
  • Pendant l’époque omeyyade se constitue un régime de la propriété qui place la campagne dans la dépendance de la ville.
  • Sous Abd Al-Malik sont effectués de nouvelles interventions sur le texte du Coran.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cours d'histoire moderne, par François-Pierre-Guillaume Guizot Société belge de librairie, 1839
  2. Histoire universelle, par René Grousset, Émile G. Léonard Éditeur Gallimard, 1956