Années 950 av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Années -950)
Aller à : navigation, rechercher

XIIe siècle av. J.-C. | XIe siècle av. J.-C. | Xe siècle av. J.-C. | IXe siècle av. J.-C. | VIIIe siècle av. J.-C.

../.. | Années 970 av. J.-C. | Années 960 av. J.-C. | Années 950 av. J.-C. | Années 940 av. J.-C. | Années 930 av. J.-C. | ../..

Événements[modifier | modifier le code]

Rencontre de la Reine de Saba et du roi Salomon, Piero della Francesca
  • 959-945 av. J.-C. : Règne en Égypte de Psousennès II, dernier roi de la XXIe dynastie.
  • Vers 950 av. J.-C. :
    • Rencontre entre le roi d’Israël Salomon et la reine de Saba (Makéda). Elle est relatée au chapitre 10 du premier livre des Rois : la reine de Saba se rend à Jérusalem pour éprouver Salomon dont elle a appris la renommée par des énigmes, avec une suite considérable, des chameaux portant des aromates, de l’or, des pierreries, etc. Salomon lui donne tout ce qu’elle désire. Ménélik, fils de Salomon et de la reine de Saba aurait, selon la légende éthiopienne, créé la dynastie qui régnera jusqu’en 1974.
    • Indépendance du pays de Kouch en Nubie vis-à-vis de l'Égypte ; une nouvelle principauté se développe depuis Napata[1]. La région reste marquée par la culture égyptienne en raison des relations commerciales, de l’influence du clergé de Thèbes, et du fait que des soldats koushites ont longtemps vécu en Égypte.
    • Razon fonde le royaume araméen de Damas[2].
    • Megiddo devient une importante forteresse royale et un grand centre administratif en Israël.
    • Égine aurait été repeuplée par des colons venus d'Épidaure[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Lemarchand, L'Afrique et l'Europe : Atlas du XXe siècle, Éditions Complexe,‎ 1994 (ISBN 9782870275184, présentation en ligne)
  2. René Grousset, Histoire universelle, vol. 1, Gallimard,‎ 1956 (présentation en ligne)
  3. « Les Éginètes sont des Doriens venus d'Épidaure », Hérodote, VIII, 46. et « Des Argiens, du nombre de ceux qui s'étaient établis à Epidaure avec Deiphontes, passèrent dans l'île d'Égine, et s'étant mêlés avec les anciens Aeginètes, leur firent adopter les mœurs et le langage des Doriens. », Pausanias, II, 29.