Anksa Kara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anksa Kara

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Anksa Kara

Alias
Anksa Kara
Naissance 24 mars 1985 (29 ans)
Nkongsamba, Cameroun
Nationalité Drapeau de la France France Drapeau du Cameroun Cameroun
Pays de résidence Drapeau de la France France
Profession
Caractéristiques physiques
Mensurations 95 – 74 – 94
Taille 1,71
Poids 58
Yeux marrons
Cheveux noirs
Carrière
Années d’activité 2007 - en activité
Orientation Bisexuelle

Anksa Kara, née le 24 mars 1985 à Nkongsamba au Cameroun, est une actrice pornographique française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Arrivée en France en 1993, elle est fille d'un attaché militaire à l'ambassade du Cameroun à Paris et y a résidé jusqu'en 2004. Après des études littéraires, elle a débuté en 2005 comme danseuse strip-teaseuse dans plusieurs célèbres clubs parisiens. En 2006, Louis de Mirabert devient le réalisateur et photographe officiel d'Anksa Kara. Ensuite, France 2 prend contact avec Anksa Kara et demande à faire un reportage sur le plaisir féminin pour l'émission Tabous de Karine Lemarchand. En 2007, elle devient modèle photo puis actrice porno. Elle est comédienne (école Oscar Sisto), présentatrice de télévision et productrice de films pornographiques. Elle a été nominée au premier tour des Hot d'Or en 2009 à Paris[1].

La tenue d'Anksa Kara a largement été inspirée par la très célèbre Joséphine Baker.

Anksa Kara et son associé Josué Rocher ont pu créer avec succès le collectif « Anksa Kara & Co. » pour défendre la cause noire en France. Sa popularité a commencé à monter après la publication de la revue pornographique Hot Vidéo Black Power! Yes We Can no 220 de juin 2009. Elle visite régulièrement le musée de l'érotisme à Paris lors de soirées officielles[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Films érotiques et pornographiques[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en)Liste des nominés pour les Hot d'Or 2009
  2. (fr) [vidéo] Sexy Cap: le musée de l'érotisme à Paris (Cap 24, octobre 2009) sur Dailymotion
  3. Eject - Production : Jaguarundi - IMDb
  4. Le Dossier Toroto - IMDb
  5. Le Mentor - IMDb
  6. Le bonheur - IMDb
  7. (fr) [vidéo] Première interview d'Anksa Kara au Noctambule, décembre 2007 sur YouTube
  8. (fr) [vidéo] Photoshoot de Black Power! Yes We Can - Hot Vidéo, juin 2009 sur YouTube
  9. (fr) [vidéo] Anksa Kara chez Magloire partie 1/10 sur YouTube
    (fr) [vidéo] Anksa Kara chez Magloire partie 2/10 sur YouTube
    (fr) [vidéo] Anksa Kara chez Magloire partie 3/10 sur YouTube
    (fr) [vidéo] Anksa Kara chez Magloire partie 4/10 sur YouTube
    (fr) [vidéo] Anksa Kara chez Magloire partie 5/10 sur YouTube
    (fr) [vidéo] Anksa Kara chez Magloire partie 6/10 sur YouTube
    (fr) [vidéo] Anksa Kara chez Magloire partie 7/10 sur YouTube
    (fr) [vidéo] Anksa Kara chez Magloire partie 8/10 sur YouTube
    (fr) [vidéo] Anksa Kara chez Magloire partie 9/10 sur YouTube
    (fr) [vidéo] Anksa Kara chez Magloire partie 10/10 sur YouTube
  10. (fr) [vidéo] Anksa Kara & Co. à la cérémonie des Hot d'Or à Paris sur YouTube
  11. (fr) [vidéo] Interview d'Anksa Kara, décembre 2010 sur YouTube
  12. (fr) [vidéo] Exclusive Video DSK Sofitel avec Anksa Kara et Josué Rocher sur YouTube
  13. Les scandaleuses d'Anksa Kara & Co.
  14. (fr) [vidéo] Dîner libertin partie 1/3 sur YouTube
    (fr) [vidéo] Dîner libertin partie 2/3 sur YouTube
    (fr) [vidéo] Dîner libertin partie 3/3 sur YouTube
  15. (fr) [vidéo] Les Jouets d'Anksa Kara sur YouTube
  16. Myster Mocky présente saison 3 : Auto-Stop - IMDb
  17. Myster Mocky présente saison 3 : Derrière la porte close - IMDb
  18. Hombre Que Soy
  19. (fr) [vidéo] Bistouflex sur YouTube

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :