Anke Feuchtenberger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anke Feuchtenberger (née en 1963 à Berlin-Est) est un auteur féminin de bande dessinée allemande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anke Feuchtenberger fait ses études aux Beaux-Arts (Kunsthochschule) de Berlin-Est. Peu avant la chute du mur, elle participe à la création du groupe Glühende Zukunft (« Futur radieux »), qui combine action artistique et politique. Elle se lance dans la bande dessinée en 1993, avec Herzhaft — lebenslänglich. Parmi ses diverses productions depuis, ont été notamment traduits en français La Petite Dame (Die kleine Dame) et la série La Putain P (Die Hure H), qu'elle réalise sur des scénario de l'écrivain Katrin de Vries.

Anke Feuchtenberger est professeur d'art à la Hochschule für Angewandte Wissenschaften (Université de Sciences Appliquées) de Hambourg. Elle est également codirectrice de la maison d'édition Mami Verlag, créée en 2008 avec son mari Stefano Ricci.

Œuvres publiées[modifier | modifier le code]

En français[modifier | modifier le code]

  • Deux histoires de Bärmi & Klett, dans Lapin no 8, L'Association, 1995.
  • « La Robe de la souveraine », dans Le Cheval sans tête no 1, Amok, 1996.
  • « Si je n'étais pas fendue », dans Blick, Amok, p. 5-7.
  • La Petite Dame (dessin), avec Katrin de Vries (scénario), L'Association, coll. « Patte de Mouche », 1996.
  • « Douleurs blanches », dans Le Cheval sans tête no 4, Amok, 1997.
  • « Down to the Harbour », dans Comix 2000, L'Association, 1999, p. 507-511.
  • La Putain P (dessin), avec Katrin de Vries (scénario) :
  1. La Putain P, L'Association, coll. « Ciboulette », 1999.
  2. La Putain P fait sa ronde, Frémok, coll. « Quadrupède », 2006.
  3. La Putain P jette le gant, Frémok, coll. « Amphigouri », 2011.
  • « The King of the Bees », dans Honey talks, La Boîte d'Aluminium, 2006.
  • Si mon chien meurt je me taille une veste, Frémok, 2006.
  • Weh Weh Weh Supertraene.de, B.ü.L.b. Comix, coll. « 2[w] », set R, t. 3, 2007.
  • Participation à Toy Comix, L'Association, 2007, p. 35-38.

Catalogue de ses oeuvres[modifier | modifier le code]

  • Anke Feuchtenberger, Shenzhen : Human Fine Arts Publishing House, 2005.

Liens externes[modifier | modifier le code]